S'abonner
Industrie

La rentabilité des équipementiers mise à mal

Publié le 9 décembre 2022

Par Florent Le Marquis
4 min de lecture
Le contexte inflationniste a impacté la croissance des équipementiers automobiles en 2022, selon une étude de Roland Berger et Lazard. Surtout, 2023 ne devrait pas connaître d'amélioration, d'autant que la hausse des taux d'intérêt fragilise les investissements technologiques.
Un retour à la normale n'est pas espéré avant 2025 concernant les bénéficies des fournisseurs automobiles. ©Roland Berger
Un retour à la normale n'est pas espéré avant 2025 concernant les bénéficies des équipementiers automobiles. ©Roland Berger
2021 était mieux, 2022 fait figure de rechute. Alors que l'an dernier, la marge bénéficiaire moyenne des équipementiers automobiles avait retrouvé son niveau pré-pandémique, à 5,3 %, la reprise s'est brutalement arrêtée en 2022, selon une étude mondiale, menée sur environ 600 fournisseurs, par le cabinet Roland Berger et la société Lazard.  

Pas d'amélioration avant 2025 ?

  Les raison de cette rechute sont nombreuses : guerre en Ukraine, pénuries de
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle