S'abonner
Industrie

Bosch poursuit son développement

Publié le 28 janvier 2016

Par Frédéric Richard
2 min de lecture
On attendait 50, mais finalement, le groupe Bosch a enregistré en 2015, pour la première fois de son histoire, un chiffre d’affaires de plus de 70 milliards d’euros, en hausse d’environ 10%. Les bénéfices s'affichent également en hausse, puisque le résultat avant impôts (EBIT) s’établit à près de 5 milliards d’euros.

Cette performance est le résultat de la vision du groupe Bosch, qui se focalise sur la force d’innovation, moteur de croissance. A ce titre, en dépit d’un contexte économique difficile et d’un certain nombre de marchés en stagnation en 2015, Bosch tire plutôt bien son épingle du jeu, notamment dans le domaine de la connectivité.

Depuis maintenant deux ans, l'Internet des objets transforme en profondeur l’activité de Bosch. L'entreprise est, par exemple, la seule à être présente sur tous les trois niveaux que comporte ce domaine, à savoir les technologies clés dédiées à la connectivité, les capteurs et les solutions logicielles, ainsi que les services associés.

Mais revenons-en aux secteurs historiques du groupe. Malgré la faible croissance de la production mondiale de véhicules l’an dernier, le secteur Solutions pour la mobilité est parvenu à augmenter ses ventes de façon significative. Elles progressent au total de 12% pour atteindre 41,7 milliards d’euros en 2015. Certes, les chiffres symbolisent une belle performance qu'il convient de la mettre en perspective avec les deux acquisitions majeures réalisées par le groupe (BSH Hausgeräte GmbH et Robert Bosch Automotive Steering GmbH), et qui ont contribué au chiffre d'affaires, en tout cas sur l'automobile. Le secteur des Biens de consommation, incluant l'outillage électroportatif, a également enregistré une forte croissance, avec une hausse de ses ventes de 9,3% sur un an, à 17,2 milliards d’euros.

Ventes par région

En Europe, l’activité de Bosch s’est développée de façon encourageante. Les ventes y ont augmenté bien plus vite qu’en 2014, de l’ordre de 4,2%, à 37,5 milliards d’euros. En Amérique du Nord, le chiffre d’affaires a connu une hausse de 24%, à 12,6 milliards d’euros. En Amérique du Sud, la situation économique difficile continue de se répercuter sur les ventes, soit une baisse de 13% en 2015, à 1,4 milliard d’euros. En Asie-Pacifique, Bosch voit ses ventes augmenter de 16%, à 19,1 milliards d’euros. Tandis qu'en Afrique, l'équipementier entrevoit un fort potentiel sur le long terme, et y poursuit son développement.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle