S'abonner
Industrie

Bonus, primes, bornes, subventions... l'Etat casse sa tirelire pour l'auto

Publié le 26 mai 2020

Par Catherine Leroy
5 min de lecture
Emmanuel Macron promet 8 milliards d'euros d'aide au secteur pour que la France devienne un grand pays de production de voitures propres. Parmi les mesures annoncées, un bonus de 5 000 euros accordé aux entreprises pour l'achat d'un véhicule électrique.
  Est-ce vraiment dans les vieux pots que l’on fait les meilleures soupes ? Les semaines et mois qui vont venir nous en diront un peu plus sur cette expression. En tout cas, c’est bel et bien une vieille recette que le gouvernement a choisie pour définir son plan de relance automobile autour de bonus amplifiés pour l'achat de véhicules électrifiés. Mais son ampleur est massive puisqu'au total, le président de la République vient d'annoncer un plan d'aide de plus de 8 milliards d'euros à l'ensemble de la filière automobile.     En visite à l’usine de Valeo à Etaples, près du Touquet (62), Emmanuel Macron a donné le feu vert aux mesures destinées à relancer la demande automobile pour une réaction en chaîne qui se veut vertueuse : écouler au plus vite les 500 000 véhicules d’occasion qui sont en stock actuellement dans les réseaux de distribution selon les chiffres du CNPA, le tout constituant une immobilisation de trésorerie estimée à 10 milliards d’euros, pour que les constructeurs puissent livrer à nouveaux leurs réseaux de distribution, et par ricochet, retrouver les niveaux de production d’avant la crise sanitaire.   Soutien global de la filière   Ainsi, le plan ne constitue pas une ré[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle