S'abonner
Distribution

L'Autorité de la concurrence revoit sa méthode pour analyser la concentration automobile

Publié le 13 mars 2019

Par Catherine Leroy
3 min de lecture
La zone de chalandise et le nombre de points de vente dans cette zone serviront désormais de critères dans les décisions de l'Autorité de la concurrence pour l'analyse des opérations de concentration dans la distribution auto.
L'Autorité de la concurrence revoit sa méthode pour analyser les opérations de concentration dans l'automobile.
L'Autorité de la concurrence revoit sa méthode pour analyser les opérations de concentration dans l'automobile.
  L'entrée au capital d'Emil Frey France dans le groupe Bernard a poussé l'Autorité de la concurrence à revoir ses règles internes et surtout la méthode d'analyse qui lui permet de déterminer si un rachat constitue une entrave à la concurrence ou non.   Zone de chalandise au lieu du département   Jusqu'à présent, l'Autorité de la concurrence (ADLC) regardait chaque demande d'opérations de concentration sous le prisme du département et en analysant 7 segments de marché : -  le marché de la distribution de véhicules automobiles particuliers neufs destinés à une clientèle d[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle