S'abonner
Distribution

L'Agence Automobilière s'invente une carte de fidélisation

Publié le 23 novembre 2022

Par Gredy Raffin
4 min de lecture
La franchise spécialisée dans les transactions de voitures d'occasion entre particuliers renforce ses outils. L'Agence Automobilière a construit une offre de services associés, regroupés au sein d'une carte à disposition des clients.
Christophe Winkelmuller, président-fondateur de la franchise L'Agence Automobilière

A coups de petites initiatives, les réseaux de franchises spécialisées dans les transactions de voitures d'occasion entre particuliers envoient des signes de leur montée en professionnalisme. En la matière, L'Agence Automobilière a encore pris la concurrence de vitesse en lançant cet automne une carte de fidélité à destination des clients acheteurs.

 

Fruit d'un travail mené en interne, celle-ci ouvre la voie à de nombreux services additionnels. "Nous avions la volonté de permettre à chacun de poursuivre l'expérience après la prise de possession du véhicule", explique Christophe Winkelmuller, le fondateur de L'Agence Automobilière. Elle est gratuite le jour de la commande du VO, sinon elle est facturée 199 euros aux clients qui reviennent et 299 euros aux non-clients. Valable 12 mois, l'adhésion au club coûtera ensuite mensuellement 9 euros au porteur.

 

A lire aussi : Simplici Car tente d'approcher les concessionnaires

 

Pour ce tarif, L'Agence Automobilière propose une myriade de prestations. Parmi les avantages, il y a notamment une assistance juridique, le rachat de franchise, l'aide à l'établissement d'un constat, un système d'indemnisation des sinistres, des stages de récupération de points, l'inscription dans la base Argos, mais également la remise en vente gratuite du véhicule durant les 12 mois suivant l'achat et la gestion de la carte grise. "Sur le marché, un tel périmètre a une valeur faciale de 250 euros", compare le fondateur.

 

Pour construire cette offre, L'Agence Automobilière partage la couverture du risque avec Car Protection Services (CPS). Et pour cause, le garantisseur français, présidé par Jean-Philippe Pochez, ancien responsable des assurances de Banque PSA Finance, est entré au capital de la franchise VO en novembre 2021, après le changement de statut opéré par cette dernière.

 

Des centaines de points de vente à ouvrir

 

Au salon Equip Auto 2022, où la franchise a tenu un stand au sein de l'espace UniversVO, la présence de l'équipe dirigeante était motivée par la volonté de recruter des représentants. "Notre étroite collaboration avec 1807 Mobility Groupe nous conforte dans l'intérêt que nous pouvons avoir pour les concessionnaires et les garagistes, défend le président-fondateur. Notre modèle d'affaires nous préserve des fluctuations du marché de l'occasion et ils n'y sont pas insensibles".

 

A ce jour, le réseau compte autour de 115 points de vente. Christophe Winkelmuller estimant le potentiel national à 400 emplacements, nombreuses sont encore les zones à couvrir. Outre les villes de Châteauroux (36) et Ploërmel (56) et plus récemment de Nevers (58) qui viennent d'être couvertes, il reste de la place en région Ile-de-France, dans les Hauts-de-France, sur le bassin méditerranéen et en Corrèze, mais aussi plus précisément au Mans (72), à Clermont-Ferrand (63), à Limoges (87) et sur le territoire de Biarritz et Bayonne (64).

 

Consultation sur des formules d'abonnement

 

Certes préservée des atermoiements du marché, l'enseigne n'en accuse pas moins quelques déconvenues. Malgré un taux de vente des mandats en augmentation, à 60 % en moyenne désormais, le président estime que l'objectif de 10 000 transactions scellées en 2022 ne sera pas rempli. A la mi-octobre, il tablait plus aisément sur 9 200 à 9 500 affaires au terme de l'exercice en cours.

 

La meilleure vente du réseau ? La Peugeot 308 avec en moyenne 94 600 km au compteur et un prix de transaction de 13 272 euros. Derrière, le top 5 se complète de la Peugeot 208 (69 000 km et à 11 900 euros), la Volkswagen Golf (102 130 km et à 16 650 euros), la Renault Clio (85 000 km et à 9 285 euros et enfin la Mercedes Classe A (91 680 km et à 20 300 euros).

 

Pour aider les clients à financer leurs achats, L'Agence Automobilière a monté une structure parallèle, Yes Car. Les solutions sont variées allant du crédit affecté à la LOA sur les produits récentes éligibles. Sans partager les sommes exactes en jeu, Christophe Winkelmuller assure avec satisfaction que d'une année sur l'autre, le montant financé à doubler en 2022.

 

Questionné pour finir sur l'abonnement automobile. Il rapporte étudier le sujet. "Des contacts ont été pris avec des potentiels partenaires", limite-t-il encore son commentaire. Avant de renvoyer à un autre dossier : les négociations entamées avec Lormauto, le néo-spécialiste de la conversion de Renault Twingo de première génération à la motorisation électrique.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle