S'abonner
Distribution

Automobil-Eclerc, l’arnaque continue !

Publié le 11 mars 2005

Par Alexandre Guillet
2 min de lecture
Michel Leclerc continue de sévir en jouant sur la confusion avec l'enseigne de grande distribution fondée par son frère. Malgré les procès intentés et gagnés par ses franchisés floués, il souhaite en séduire 50 nouveaux en 2005. Le concept d'Automobil-Eclerc est un leurre. Il repose...
Michel Leclerc continue de sévir en jouant sur la confusion avec l'enseigne de grande distribution fondée par son frère. Malgré les procès intentés et gagnés par ses franchisés floués, il souhaite en séduire 50 nouveaux en 2005.
Le concept d'Automobil-Eclerc est un leurre. Il repose...
Michel Leclerc continue de sévir en jouant sur la confusion avec l'enseigne de grande distribution fondée par son frère. Malgré les procès intentés et gagnés par ses franchisés floués, il souhaite en séduire 50 nouveaux en 2005. Le concept d'Automobil-Eclerc est un leurre. Il repose...

...sur une illusoire libéralisation de la vente de véhicules neufs, celle-ci restant régie par un règlement d'exemption autorisant les constructeurs à limiter leur distribution à des réseaux agréés. Même si Michel Leclerc continue d'affirmer que "le tribunal européen (sic) a mis un terme à l'exemption", il n'est pas question d'imposer aux constructeurs de lui livrer des véhicules via sa "puissante centrale d'achat" et de prendre "jusqu'à 20 % du marché". Le concept repose surtout sur une illusoire affinité avec les ma[...]


Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle