S'abonner
Distribution

FM Automobiles devient mandataire à Vannes

Publié le 10 janvier 2020

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
Après neuf années passées en tant qu'agent Renault, le garage FM Automobiles va poursuivre un autre chemin. Il lance à partir de ce mois de janvier 2020 une activité de mandataire en plus des ventes de VO.
FM Automobiles dispose d'un bâtiment de 3 000 m² pour le commerce de véhicules et d'un autre de 1 000 m² pour AD Expert.

 

Un vent de changement souffle à Vannes (56). Le garage FM Automobiles a déposé le panneau Renault, le 31 décembre 2019, tournant la page de neuf années en tant qu'agent de la marque. Mais les deux bâtiments exploités par Fabien Maillou vont continuer de s'animer, puisque le gérant a décidé de devenir mandataire pour continuer à commercialiser des véhicules neufs dans la ville bretonne.

 

Avant cela, FM Automobiles livrait environ 200 VN Renault par an. Des volumes qui lui assuraient un revenu de quelque 150 000 euros sous forme de commission. "Nous devrions rester sur les mêmes cadences, mais avec un portefeuille de marques plus large", estime le gérant qui se félicite de gagner en liberté d'action. En se rapprochant de fournisseurs étrangers, il va exposer des produits, remisés à hauteur 35 %, avec les logos Peugeot, Volkswagen ou d'autres constructeurs, en fonction des arrivages.

 

Les concessionnaires français ne sont, d'après lui, pas forcément les meilleures sources du moment. "Les distributeurs disposent de VO 0 km à motorisation essence, comme on les y a encouragés, mais les Français veulent des véhicules diesel, observe-t-il. Le marché a atteint un point haut en essence et nous ne convaincrons plus personne de franchir le pas". Nouvelle fiscalité oblige, le gérant compte parmi ceux qui pensent que l'exercice 2020 fera la part belle aux véhicules d'occasion.

 

Augmentation des VO

 

Motif pour lequel il ne lâchera pas cette autre activité présente sur son site. A Vannes, Fabien Maillou a immatriculé 700 VO en 2019. Un score en hausse, malgré les complications de fin d'année. "L'arrêt de la prime à la conversion a eu un effet négatif, comme un retour de bâton", analyse-t-il la situation des dernières semaines écoulées. Il envisage néanmoins d'augmenter les rythmes au cours des douze prochains mois. FM Automobiles pourrait réaliser entre 750 et 800 transactions durant la période.

 

Les 3 000 m² du bâtiment commercial seront donc bien animés, selon les prévisions. Dans celui de 1 000 m², situé juste à côté, FM Automobiles conserve son contrat AD Expert. Il va donc vendre des prestations de service après-vente à ses clients des espaces VN et VO.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle