S'abonner
Constructeurs

Sony met un pied dans le marché de la mobilité électrique

Publié le 5 janvier 2022

Par Jean-Baptiste Kapela
3 min de lecture
Lors du CES 2022 de Las Vegas, Sony a levé le voile sur sa stratégie en matière de mobilité électrique en annonçant la création d'une filiale baptisée Sony Mobility Inc. Parallèlement, le groupe nippon a présenté son nouveau prototype de SUV, le Vision-S 02.
Le SUV prototype Vision-S 02 au côté du Vision-S 01
Le SUV prototype Vision-S 02 au côté du Vision-S 01

Et si le véhicule électrique devenait l’eldorado pour les entreprises désireuses de se frotter au marché de l’automobile ? Alors que des rumeurs circulent sur une potentielle Apple Car, Sony est quant à lui passé au-delà des supputations. Lors du CES 2022, l’un des salons majeurs consacrés aux nouvelles technologies et à l’innovation, organisé à Las Vegas, le groupe nippon a fait part de ses ambitions concernant une entrée dans le monde de l’automobile. La concrétisation progressive d'une ambition qui ne date pas d'hier, puisque dès 2015, le géant japonais évoquait déjà sa volonté de se développer sur ce marché.

 

Ainsi, Kenichiro Yoshida, PDG de la société japonaise, a donc annoncé à la fin de sa présentation, la création d’une nouvelle filiale au printemps 2022 appelé Sony Mobility Inc. Souhaitant faire "de nouvelles propositions qui font évoluer davantage l’expérience de mobilité", Sony affirme son intérêt pour "explorer" le marché du véhicule électrique. Le groupe compte parmi les entreprises les plus à la pointe en termes de technologie de divertissement et nul doute que ses nouveaux véhicules en profiteront.

 

Vision-S 02, prototype de SUV électrique

 

Pour apporter du concret à ses objectifs, la marque a dévoilé en parallèle un nouveau prototype : le SUV Vision-S 02. Pour rappel, Sony avait déjà exposé un véhicule de ce type, la Vision-S 01, sur son stand lors du CES 2020. Le nouveau modèle utilise d’ailleurs la même plateforme que ce dernier, le EV/cloud. Il offre un large espace intérieur et permet ainsi à la marque de proposer un exemple supplémentaire de ce qu’elle pourrait proposer dans un futur plus ou moins proche.

 

Les deux versions de Vision-S sont des vitrines technologiques pour vérifier les compétences du groupe en matière de conduite autonome. Avec des véhicules bardés de capteurs, tant à l’extérieur qu’à l’intérieur, l’entreprise souhaite proposer une expérience immersive via un système de divertissement très poussé. Niveau sonore, les prototypes proposent des haut-parleurs intégrés au siège, permettant d’écouter sa musique en "trois dimensions". Les Vision-S incluent d’autre part un service vidéo numérique "entièrement intégré" sur lequel il sera par exemple possible de jouer à des jeux PlayStation par le biais d’une connexion à distance.

 

Le Vision-S 01 avait pu profiter de divers essais sur les routes européennes en décembre 2020. D’autres tests ont aussi été effectués sur ce modèle afin de vérifier la sécurité et l’expérience utilisateur des différentes technologies embarquées ainsi que la qualité de son système d’interface humain-machine (IHM). En avril 2021, Sony a pu aussi expérimenter la conduite 5G.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle