S'abonner
Constructeurs

Smart ou le paradigme malgré soi

Publié le 27 octobre 2006

Par Alexandre Guillet
2 min de lecture
Smart n'est pas une montre... Mais pas non plus une marque comme les autres. Ultra spécialisée et hyper marketée, elle cultive sa différence, seule garante de son existence. Une existence qui tient aujourd'hui à un fil. Celui du "451", la remplaçante de la Fortwo (voir page 9). Un nouvel...
Smart n'est pas une montre... Mais pas non plus une marque comme les autres. Ultra spécialisée et hyper marketée, elle cultive sa différence, seule garante de son existence. Une existence qui tient aujourd'hui à un fil. Celui du "451", la remplaçante de la Fortwo (voir page 9). Un nouvel...
Smart n'est pas une montre... Mais pas non plus une marque comme les autres. Ultra spécialisée et hyper marketée, elle cultive sa différence, seule garante de son existence. Une existence qui tient aujourd'hui à un fil. Celui du "451", la remplaçante de la Fortwo (voir page 9). Un nouvel...
...échec, et c'est la fin programmée. Il est aujourd'hui déconcertant de voir que cette marque à part, dont les clients n'hésitent pas à s'autoproclamer smartiens, cristallise les problématiques de tous les constructeurs traditionnels, voire historiques. Pour s'en sortir, elle doit combler l'abyssal gouffre de s[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle