S'abonner
Constructeurs

Salon de Tokyo : un pragmatisme prospectif

Publié le 9 janvier 2004

Par Alexandre Guillet
7 min de lecture
Pour sa 37e édition, le Salon de Tokyo a été fidèle à sa tradition en dévoilant une pléiade de concept-cars. Cependant, les expérimentations fantaisistes et la démesure constatées en 2001, n'étaient plus à l'ordre du jour. Les constructeurs asiatiques sont en effet revenus à des projets plus...
Pour sa 37e édition, le Salon de Tokyo a été fidèle à sa tradition en dévoilant une pléiade de concept-cars. Cependant, les expérimentations fantaisistes et la démesure constatées en 2001, n'étaient plus à l'ordre du jour. Les constructeurs asiatiques sont en effet revenus à des projets plus...
Pour sa 37e édition, le Salon de Tokyo a été fidèle à sa tradition en dévoilant une pléiade de concept-cars. Cependant, les expérimentations fantaisistes et la démesure constatées en 2001, n'étaient plus à l'ordre du jour. Les constructeurs asiatiques sont en effet revenus à des projets plus...
...prosaïques, parfois proches de la série. Un réalisme qui n'exclut pas les recherches d'avenir, comme en témoigne la multitude des véhicules exploitant la pile à combustible ou la technologie hybride. Un réalisme qui n'exclut pas non plus le jeu des influences, car les constructeurs asiatiques semblent aujourd'hui chercher une inspiration plus européenne. L'avenir propre selon Toyota Venu en force avec cinq concept-cars (dont un pour la marque Lexus), Toyota a d'abord fait fureur avec la PM (Personal Mobility). Cette monoplace à empattement variable, jouant sur le registre des connotations spatiales et rappelant accessoirement l'étude Zoom de Renault, représente une réflexion pertinente sur la mobilité urbaine et son avenir. Avec sa motorisation électrique, son joystick de direction, son système de commandes sans contact physique et son dispositif de communication inter-véhicules, elle synthétise bien certains axes de recherches actuellement en cours dans les bureaux d'études du constructeur. Au-delà de cette "bête de salon", Toyota a principalement choisi d'exposer des prototypes démontrant son investissement, voire son avance, dans la recherche sur la pile à combustible et les motorisations hybrides (concepts Fine-N, CS&S, SU-HV1). Enfin, il convient de souligner l'intérêt du concept-car NLSV (New Support Life Vehicle). Petite urbaine compacte, équipée d'une porte latérale coulissante électrique comme la future Peugeot 107, la NLSV devrait avoir un avenir de série au Japon. Pour les européens, elle préfigure surtout ce que seront les futures petites Toyota, au premier rang desquelles on devine la prochaine mouture de la Yaris. Honda la "Pile-Pile" Refusant de céder à la tentation du show spectaculaire, Honda a préféré jouer avec rigueu[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle