S'abonner
Constructeurs

PSA récompense ses fournisseurs

Publié le 24 mai 2017

Par Christophe Jaussaud

2 min de lecture
Le constructeur français a distingué 17 fournisseurs et 11 usines ainsi que Honeywell pour son engagement de plus de trente ans.

 

Alors que l'actualité montre des rapports compliqués entre constructeurs et fournisseurs, confer GM&S en Creuse, PSA vient de récompenser ses meilleurs fournisseurs au travers de sept catégories.

 

Ainsi, le Trophée Management des Programmes a été remis à Valeo, Plastic Omnium, Sumitomo et Lear. Le trophée Création de valeur a ensuite été remis à Automotive Lighting, ASTI et Compass. Le constructeur a récompensé ITT Corporation et Valeo Service dans la catégorie de la Performance de l'après-vente. IBM et Veolia ont reçu le Trophée Performance de l'équipement industriel et des prestations de services. Dans la catégorie Economies Techniques, Gefco, A-Raymond, Mahle Thermique et Eaton ont été honorés. Enfin, le trophée de la responsabilité sociale et environnementale a été remis à Solvay.

 

PSA a choisi de mettre en avant les meilleures usines de l'ensemble de ses fournisseurs. Ainsi, Yann Vincent, directeur industriel du constructeur, et Gilles Le Borgne, directeur qualité et ingénierie, ont distingué onze sites : Autoliv (Saint-Etienne-du-Rouvray, France), CIE Automotive (Compiègne, France), Saint-Gobain (Arbos del Penedes, Espagne), Faurecia (Porrino, Espagne), Snop Dunois (Nigran, Espagne), Sacia (Ageda, Portugal), Gestamp Cerveira (Vila Nova de Cerveira, Portuigal), Leoni Wiring Systems (Pitesti, Roumanie), Plastic Omnium (Arevalo, Espagne), Plastique du Val-de-Loire (Nove sady, Slovaquie), Visteon (Bir el Bey, Tunisie).

 

Enfin, PSA a remis un "Prix Spécial du Jury" à Honeywell pour son engagement de plus de trente ans aux côtés du constructeur. Une liste de récompenses façon "école des fans", mais Carlos Tavares a toutefois rappelé tout le monde à la réalité... "Le président du directoire du groupe PSA, a conclu en insistant sur l’intérêt pour chaque partenaire d’améliorer la performance de ces opérations, qui constituent pour le groupe un levier primordial pour la réalisation des objectifs Push to Pass", peut-on lire en conclusion du communiqué du groupe. La récréation n'a pas été longue, l'heure des économies a, de nouveau, sonné.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle