S'abonner
Constructeurs

PSA engrange un bénéfice record en 2019

Publié le 26 février 2020

Par Catherine Leroy
4 min de lecture
Le groupe automobile français enregistre un bénéfice de 3,2 milliards d’euros en 2019, en hausse de 13,2 %. La marge opérationnelle atteint 8,5 % aussi bien au niveau du groupe que de la division automobile, parmi les plus élevées du secteur.
Carlos Tavares, président du directoire du groupe PSA, lors de la présentation des résultats financiers 2019, ce 26 février 2020.

 

"Nous sommes un des constructeurs les plus rentables du secteur, notre bilan est robuste et nous sommes capable de faire face aux vents contraires du marché". Carlos Tavares, président du directoire du groupe PSA a bouclé l’exercice 2019, dédié à la restructuration liée aux nouvelles motorisations, avec un bilan record. Une performance d'autant que les ventes du groupe dans le monde se sont contractées de 10 % notamment à cause de l’Iran, la Chine, l’Argentine et la Turquie.

 

En 2019, le groupe a enregistré un chiffre d’affaires de 74,731 milliards d’euros en hausse de 1 % et celui de la division automobile a atteint 58,943 milliards d’euros, en hausse de 0,7 %. La marge opérationnelle groupe et automobile s’élève à 8,5 %, parmi les plus élevées de cette industrie. Les bénéfices atteignent un niveau record de 3,2 milliards d’euros pour un free cash-flow de 3,3 milliards d’euros pour l’automobile.

 

Dans le détail, PCD (Peugeot, Citroën et DS Automobiles) et Opel-Vauxhall obtiennent un chiffre d’affaires respectif de 43,027 milliards d’euros et de 18,306 milliards d’euros pour un résultat opérationnel courant de 3,617 milliards d’euros et de 859 millions d’euros. Opel-Vauxhall dégage ainsi une marge opérationnelle de 6,5 %.

 

"Les équipes d’Opel ont pu délivrer les objectifs attendus en terme de chiffres et nous devons les féliciter. Ils ont pu redresser la société en deux ans après 20 ans passés dans le rouge et cela mérite notre admiration", a avancé Carlos Tavares lors de la présentation des résultats financiers du groupe. "Mais bien sûr nous avons des défis en terme de part de marché car nous avons dû arrêter 6 modèles en 2019 pour introduire sur la gamme les briques technologiques de PSA et être efficient en terme de CO2. Mais la nouvelle Corsa et les futures nouveautés vont nous permettre de récupérer cette part de marché."

 

La Chine et l’Argentine, zones de tensions pour le groupe

 

L’Europe, où le groupe a écoulé 86,8 % de ses volumes de ventes, reste la région la plus rentable. Le Moyen-Orient et l’Afrique sont les zones géographiques où le gain de part de marché est le plus fort. Si la stratégie du groupe en Chine et plus globalement en Asie ne connait toujours pas de succès, Carlos Tavares y voit cependant des améliorations. Le marché chinois a amputé de 700 millions d'euros les bénéfices du groupe de l'an dernier. Afin de redresser la situation, PSA a annoncé des mesures de réduction des coûts.

 

Ainsi, les actifs de la JV Capsa avec Changan vont être vendus comme annoncé à la fin de l’année 2019. D’autres discussions sont en cours avec Dongfeng pour améliorer la situation "Nous allons être humbles et réessayer. La fusion avec FCA nous apportera d’autres opportunités. En attendant et pour contrevenir aux demandes du gouvernement de maintenir fermées les usines de production que nous possédons sur place, nous avons encore un stock de véhicules important et nous pouvons ainsi encore livrer les clients", a précisé le président du directoire.

 

Enfin, l’Amérique latine reste une zone "douloureuse" avec un marché argentin qui s’est effondré de 43 % et des ventes du groupe en chute de 23 %. "Mais à l’exception de l’Argentine, beaucoup de choses positives sont visibles et dès 2020, les Peugeot 208 et 2008 seront lancées sur ces marchés", a ajouté Carlos Tavares.

 

Le groupe poursuit sa stratégie de baisse des coûts de production. Si l'objectif de parvenir à une baisse de 700 euros de réduction, tout compris, n'a pas été obtenu, le groupe est parvenu à les contracter de 632 euros. L'objectif sera donc poursuivi en 2020. 

 

Cette année, le constructeur prévoit un marché automobile européen en baisse de 3 % en Europe, de 2 % en Russie et stable en Amérique latine. Le groupe n'a pas fixé de prévisions sur le marché chinois. 

 

 

Résultats financiers du groupe PSA en 2019      
(en millions d'euros) 2019 2018 Var. 
Chiffre d'affaires 74 731  74 027 1%
Marge opérationelle  6 324 5 689 635
(% du CA groupe)  8,5 7,7 +1,2 point
Autres produits et charges d'exploitation  -125   - 238  113
Résultat opérationnel  4 668 4 400 268
Résultat financier  -344   -446  102
Entreprises associées  - 24   - 44  20
Impôts courant et différés  - 716   - 615  -101
Résultat net  3 201 2 827 374
Source : Groupe PSA      
Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle