S'abonner
Constructeurs

Porsche se met au diesel !

Publié le 5 décembre 2008

Par Alexandre Guillet
2 min de lecture
Dès février 2009, Porsche proposera la Cayenne en version diesel, afin de mieux répondre aux futures exigences européennes sur le front de l'environnement. Par ailleurs, Porsche n'échappe pas totalement à la...
Dès février 2009, Porsche proposera la Cayenne en version diesel, afin de mieux répondre aux futures exigences européennes sur le front de l'environnement. Par ailleurs, Porsche n'échappe pas totalement à la...
...crise et reporte donc à une date ultérieure sa montée en puissance chez Volkswagen.

Après une Ferrari flex-fuel, une Porsche diesel ! Nous ne rêvons pas et l'automobile est bel et bien en train de changer de paradigme. En l'occurrence, Porsche a choisi cette option pour s'adapter au durcissement annoncé des législations environnementales en Europe. En outre, les choses étaient rendues aisées par le poids qu'a pris le groupe au sein de Volkswagen. Ainsi, le Cayenne exploitera le 3.0-litre V6 Turbo diesel développé par Audi. Avec ce bloc, le Cayenne rendra une carte écologiquement plus vertueuse : 9,3 l/100 km et 244 grammes de CO2/km. Avec cette nouvelle arme, le groupe espère maintenir les volumes (45 478 ventes sur l'exercice fiscal 2007-2008) du modèle.

Ce sera délicat car la crise sévit toujours plus intensément. Et la marque n'est pas épargnée. Sur le premier quadrimestre de l'exercice fiscal 2008-2009, ses ventes ont chuté de 18 %, à 25 200 unités, le chiffre d'affaires régressant dans des proportions similaires, de l'ordre de 15 %. Par conséquent, le groupe prend les mesures qui s'imposent et a notamment validé l'arrêt de le production sur son site principal de Zuffenhausen, à proximité de Stuttgart, durant sept jours. La montée dans le capital de Volkswagen a aussi été reportée. "Il est de plus en plus improbable que nous puissions atteindre le but de 50 % de participation cette année. Notre but reste toujours d'accroître notre participation à plus de 50 % du capital de Volkswagen aussi vite que possible, mais nous avons toujours dit que nous ferions rien de déraisonnable", affirme Wendelin Wiedeking, son patron. Porsche détient actuellement 42,6 % du capital de Volkswagen et programme de prendre le contrôle du leader européen en 2009, avec 75 % des parts. Suite à cette annonce, l'action Porsche a notablement baissé, atteignant des montants bien en-deçà de sa valeur réelle.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle