S'abonner
Constructeurs

Mission impossible

Publié le 15 octobre 2004

Par Marc David
2 min de lecture
A l'issue du GP du Japon, le duel que se livraient BAR-Honda et Renault pour la place de vice-champion a tourné en faveur de l'écurie anglo-nipponne. Onze points à Monza, onze points à Shanghai et à nouveau onze points à Suzuka. Pendant que Renault a récolté neuf points en...
A l'issue du GP du Japon, le duel que se livraient BAR-Honda et Renault pour la place de vice-champion a tourné en faveur de l'écurie anglo-nipponne.
Onze points à Monza, onze points à Shanghai et à nouveau onze points à Suzuka. Pendant que Renault a récolté neuf points en...
A l'issue du GP du Japon, le duel que se livraient BAR-Honda et Renault pour la place de vice-champion a tourné en faveur de l'écurie anglo-nipponne. Onze points à Monza, onze points à Shanghai et à nouveau onze points à Suzuka. Pendant que Renault a récolté neuf points en...
...trois courses, essentiellement grâce à son poulain Fernando Alonso (5e à Suzuka), l'écurie BAR-Honda en marquait trente-trois ; parachevant une irrésistible ascension sur ses terres, comme pour fêter le quarantième anniversaire de son partenaire motoriste. En effet, c'est en 1964 que le constructeur nippon engageait pour la première fois des monoplaces de F1 en Grand Prix. Par ailleurs, ce GP du Japon avait également une saveur particulière pour l'écurie[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle