S'abonner
Constructeurs

L’hybride HDi sur un rythme Olympique

Publié le 30 juin 2006

Par David Paques
8 min de lecture
Le groupe PSA a récemment dévoilé son intention de commercialiser des véhicules hybride HDi en 2010. Un certain nombre de points restent à régler avant l'échéance. Le coût de l'hybridation doit encore être divisé par trois et la fiabilité doit être validée. Ces derniers mois...
Le groupe PSA a récemment dévoilé son intention de commercialiser des véhicules hybride HDi en 2010. Un certain nombre de points restent à régler avant l'échéance. Le coût de l'hybridation doit encore être divisé par trois et la fiabilité doit être validée. 
Ces derniers mois...
Le groupe PSA a récemment dévoilé son intention de commercialiser des véhicules hybride HDi en 2010. Un certain nombre de points restent à régler avant l'échéance. Le coût de l'hybridation doit encore être divisé par trois et la fiabilité doit être validée. Ces derniers mois...
...ont été riches en avancées environnementales. Sous l'impulsion d'un gouvernement français décidé à agir, les bio-carburants commencent ainsi à percevoir d'autres terres pour s'émanciper que celles des contrées brésiliennes et suédoises. Récemment, le groupe Peugeot- Citroën a fait savoir qu'il lancerait sur le marché européen des 307 et des C4 pouvant rouler à l'essence ou au bio-éthanol. Dès l'été 2007, PSA devrait en effet proposer une large gamme de véhicules flex-fuel répondant aux normes Euro IV. Il s'agit assurément de la première étape d'une démarche environnementale globale. Car en attendant l'hydrogène et la pile à combustible, nombreux sont les constructeurs à parier sur l'hybride. Le 31 janvier dernier, PSA annonçait ainsi sa solution devant à moyen terme offrir une nouvelle avancée conséquente : le couplage d'un moteur thermique Diesel à une chaîne de traction électrique, l'hybride HDi. Réduire un surcoût estimé à 5 000 euros Agréger les performances de la technologie HDi à celles d'une propulsion électrique peut légitimement augurer de beaux espoirs pour l'automobile. Par ailleurs, si PSA a choisi d'élaborer sa propre vision de l'hybridation* sur les bases de 307 et de C4, c'est bien pour diffuser le plus largement possible cette technologie et donc avoir un impact plus important encore sur l'environnement. Même s'il n'est pas moins vrai que c'est aussi là une manière de rentabiliser l'investissement consenti. Annoncée pour 2010, la sortie de ces véhicules suscite dès aujourd'hui beaucoup d'attentes. Observer de près ou essayer les démonstrateurs des deux marques, dévoilés récemment, accentue indéniablement cette impatience. Les amateurs devront pourtant patienter encore un peu. Car le chemin est encore long, malgré les apparences. "Nous devons diviser par trois le sur[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle