S'abonner
Constructeurs

Les constructeurs font aussi du tuning

Publié le 23 février 2007

Par Tanguy Merrien
6 min de lecture
Pour la première fois depuis sa création, le Paris Tuning Show a su attirer les constructeurs en son sein. Mazda et Seat jouent ici les précurseurs afin de développer davantage leurs ventes d'accessoires. Pari audacieux. Les organisateurs ont dû être extrêmement convaincants pour...
Pour la première fois depuis sa création, le Paris Tuning Show a su attirer les constructeurs en son sein. Mazda et Seat jouent ici les précurseurs afin de développer davantage leurs ventes d'accessoires. Pari audacieux. 
Les organisateurs ont dû être extrêmement convaincants pour...
Pour la première fois depuis sa création, le Paris Tuning Show a su attirer les constructeurs en son sein. Mazda et Seat jouent ici les précurseurs afin de développer davantage leurs ventes d'accessoires. Pari audacieux. Les organisateurs ont dû être extrêmement convaincants pour...
...obtenir des constructeurs qu'ils exposent sur le Paris Tuning Show. En effet cette année, pour la première fois dans l'histoire de cette grand messe française du tuning, quelques rares téméraires sont venus se frotter à un marché parfois décrié. Ainsi Mazda et Seat sont-ils de la partie. Si le premier est présent en son propre nom, le second, peut-être moins enclin à mouiller sa chemise, expose au travers du distributeur Autogir. Deux exemples qui, s'ils sont encore rares, pourraient donner des idées à la concurrence si l'essai s'avère concluant.Car finalement, le tuning, en France est un peu gouverné par l'hypocrisie : On dit ne pas aimer le tuning, on dit que le tuning est une passion de "beaufs"…et pourtant, on ne rechigne pas à changer nos jantes par-ci et nos bouchons de réservoir par-là. "Sous cape, la clientèle du tuning est bien plus diversifiée qu'on veut bien le prétendre. Les gens, en général, ne se l'avouent pas, mais tout le monde aime personnaliser sa voiture", suggère Thierry Guillemot, président de Mazda France. Un constat qui dépasse le simple consommateur, le constructeur préférant, généralement, ne pas mettre trop en avant sa présence sur ce marché. En témoignent les nombreux Salons internationaux sur lesquels tous les constructeurs exposent et où les accessoires sont systématiquement les grands oubliés. Certains n'assument pas… C'est, [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle