S'abonner
Constructeurs

Le Chinois CATL va produire des batteries en Allemagne

Publié le 9 juillet 2018

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Le fabricant chinois de batteries pour VE, qui a notamment signé un contrat de 4 milliards d'euros avec BMW, a choisi d'implanter son usine dans l'Est de l'Allemagne, à Erfurt.
Les batteries CATL a destination des BMW seront fabriquées dans une nouvelle usine implantée dans le Land de Thuringe.
Les batteries CATL a destination des BMW seront fabriquées dans une nouvelle usine implantée dans le Land de Thuringe.

 

Le land de Thuringe tenait la corde et c'est maintenant officiel. Le Chinois CATL, producteur de batteries pour VE, va implanter une usine à Erfurt. Le Premier ministre chinois Li Keqiang, en voyage à Berlin, et la chancelière Angela Merkel vont officialiser cela. Cette future usine devrait permettre la création de 1 000 emplois dans ce Land.

 

Le groupe BMW s'est également félicité de cette annonce car l'Allemand a signé un contrat de 4 milliards d'euros avec CATL pour la fourniture de batteries pour sa gamme de VE et PHEV qui va fortement croître dans les mois et années à venir avec pas moins de 25 modèles électrifiés d'ici à 2025. "Nous saluons la décision de CATL d'ouvrir une usine de production de cellules de batteries à Erfurt", a indiqué le constructeur dans un communiqué.

 

Le Chinois CATL dispute ainsi la place de leader mondial de la batterie lithium-ion pour voitures électriques au Japonais Panasonic, allié au Californien Tesla, dans un marché entièrement dominé par les firmes asiatiques. "CATL possède le savoir-faire pour produire en masse (...) Ce savoir-faire n'est pas encore en Europe", a reconnu lors d'une conférence de presse le directeur des achats de BMW, Markus Duesmann.

 

Les constructeurs et les fabricants de batteries placent leurs pions car la grande offensive électrique va bientôt commencer. Bien qu'il y ait encore des incertitudes sur de nombreux points, une chose est sûre, le champion européen des batteries, notamment voulu par l'UE, est encore loin d'être une réalité. En septembre 2017, Maros Sefcovic, vice-président de la Commission européenne chargé de l'énergie, plaidait pour un "Airbus des batteries". Cela n'en prend pas le chemin…

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle