S'abonner
Constructeurs

Laurent Thézée, Thomas Léonard, David Barrière et Karel Karsten composent la nouvelle direction de Mazda France

Publié le 15 janvier 2024

Par Gredy Raffin
2 min de lecture
La filiale tricolore de Mazda vient de dévoiler une liste de nominations au sein de sa direction et de présenter un nouveau schéma d'organisation. Toujours sous la présidence de Laurent Thézée, le périmètre de certains cadres évolue.
comité de direction et de pilotage Mazda France
Laurent Thézée, le président de Mazda France, entouré de son comité de direction et de celui de pilotage. ©Mazda

Une cascade de nominations et une nouvelle répartition des missions, voilà de quoi marquer le début d'année de Mazda France. La filiale tricolore du constructeur japonais a annoncé, lundi 15 janvier 2024, un schéma repensé au sommet de l'organigramme. Certains directeurs voient alors le champ de leurs attributions s'étendre, en restant sous la présidence de Laurent Thézée.

 

Tel sera notamment le cas pour Thomas Léonard. En plus de conduire la stratégie commerciale, ventes et après-vente de la marque, le quadragénaire aura la direction du développement réseau.

 

A lire aussi : Mazda fait le pari de la stabilité des ventes BtoB en 2024

 

Connu pour sa fonction de directeur de la communication et des relations presse, David Barrière ajoute une autre tâche à son quotidien. Il prend dès à présent la direction du marketing produit.

 

Après ce remaniement, le comité de direction autour de Laurent Thézée se compose donc de Thomas Léonard, David Barrière et de Karel Karsten, le directeur financier qui intervient dans les filiales de Mazda en France et aux Pays-Bas.

 

Départ de Nicolas Germann

 

Ce n'est pas tout. Mazda France a également établi un comité de pilotage. Une équipe qui aura une vocation plus opérationnelle. "La réorganisation de Mazda France va nous permettre de relever les défis de demain avec plus de réactivité et un meilleur alignement entre tous les départements de l’entreprise", a salué le président de la filiale qui veut y voir une interprétation de la montée en gamme de la marque.

 

Concrètement, ce comité de pilotage se compose de Nathalie Lenglet, la responsable juridique, de Philibert de La Forest Divonne, le responsable des ressources humaines, ainsi que de Yannick Merlin.

 

Ce dernier vient d'être promu responsable de la division expérience client, en plus d'avoir les rênes du département IT. Une évolution qui a été décidée par Mazda France en réaction au départ de Nicolas Germann, le désormais ex-directeur réseau, expérience clients et IT, qui se lance dans un nouveau projet professionnel.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle