S'abonner
Constructeurs

Lamborghini ne connaît pas la crise

Publié le 10 juillet 2020

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Porté par l'Urus, Lamborghini envisage une bonne année 2020 où les objectifs de rentabilité sont confirmés malgré des volumes en baisse. Pendant la crise, l'usine de Sant'Agata Bolognese avait fermé pendant 7 semaines.
Le SUV Urus représente 60 % des ventes de Lamboghini.

Normal
0

21

false
false
false

FR
X-NONE
X-NONE

/* Style Definitions */
table.MsoNormalTable
{mso-style-name:"Tableau Normal";
mso-tstyle-rowband-size:0;
mso-tstyle-colband-size:0;
mso-style-noshow:yes;
mso-style-priority:99;
mso-style-parent:"";
mso-padding-alt:0cm 5.4pt 0cm 5.4pt;
mso-para-margin-top:0cm;
mso-para-margin-right:0cm;
mso-para-margin-bottom:8.0pt;
mso-para-margin-left:0cm;
line-height:107%;
mso-pagination:widow-orphan;
font-size:11.0pt;
font-family:"Calibri",sans-serif;
mso-ascii-font-family:Calibri;
mso-ascii-theme-font:minor-latin;
mso-hansi-font-family:Calibri;
mso-hansi-theme-font:minor-latin;
mso-fareast-language:EN-US;}

 

Lamborghini n'a pas vraiment été impacté par la crise. En effet, Stephano Domenicali, son patron, a indiqué à l'AFP que la rentabilité resterait au rendez-vous cette année. "2020 a été une des années les plus difficiles pour le secteur automobile, mais nous sommes sur une niche très particulière, très exclusive, et les signaux que nous recevons du réseau, les commandes qui sont confirmées et les nouvelles commandes que nous recevons nous font voir une année 2020 plus positive que d'autres, et ceci est très encourageant", a-t-il affirmé.

 

"L'impact sur les ventes cette année tiendra naturellement compte du fait que pendant la période la plus dure de la pandémie, nous avons fermé l'usine pendant sept semaines et nous ne pourrons certainement pas récupérer (...) Il y aura moins de voitures que l'année dernière, mais la tendance que nous enregistrons ces derniers temps nous fait voir de manière positive" le futur, a-t-il dit, en précisant que "les objectifs au niveau de la rentabilité seront confirmés". Stefano Domenicali a souligné la forte demande pour le SUV lancé il y a deux ans : "l'Urus représente environ 60 % des voitures que nous vendons à nos clients. Les commandes continuent à augmenter, donc on est très, très satisfaits".

 

Le constructeur, qui a connu une très forte croissance ces dernières années (hausse de 28 % du chiffre d'affaires et de 43 % du nombre de voitures vendues en 2019), a lancé un nouveau projet, un yacht, construit en partenariat avec The Italian Sea Group. "Tecnomar for Lamborghini 63" sera une embarcation futuriste, de 4 000 chevaux, construite en hommage à la date de création de Lamborghini, 1963, et dessinée en collaboration avec son centre de design.

 

"Il y a un très grand intérêt pour (la marque) Lamborghini, une volonté de Lamborghini partout, c'est quelque chose qui nous rend fiers, et il est clair que notre objectif dans cette activité est de faire en sorte qu'il y ait une cohérence de design" entre l'univers automobile Lamborghini et ce yacht, a précisé le président de la marque de Sant'Agata Bolognese. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle