S'abonner
Constructeurs

L'Algérie en faveur des importations de véhicules neufs

Publié le 13 mai 2020

Par Gredy Raffin
3 min de lecture
Les concessionnaires algériens se frottent les mains. L'avant-projet de loi de finances penche notamment en faveur d'une réouverture des importations de VN. Reste à régler la question des droits de douane.
L'avant-projet de loi de finances prévoit d'ores et déjà la reprise des importations. La stratégie de production locale a définitivement échoué.
L'avant-projet de loi de finances prévoit d'ores et déjà la reprise des importations. La stratégie de production locale a définitivement échoué.
  Les signaux sont positifs. En pleine préparation de la loi de finances (LFC 2020), le Conseil des ministres algérien a adopté un avant-projet qui met fin au régime spécial donnant l'avantage aux importations de kits (CKD/SKD) pour le montage en local des véhicules. Une décision dont on comprend qu'elle ouvre la porte aux entrées sur le territoire de véhicules en provenance de l'étranger.   "Ce projet de loi notifie la suppression du régime préférentiel d’importation des kits SKD/CKD, tout en autorisant les concessionnaires agréé[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle