S'abonner
Constructeurs

L'Alfa 4C entre en scène !

Publié le 12 février 2013

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
C'est officiel, l'Alfa Romeo 4C, dans sa livrée définitive, sera dévoilée à Genève. Un nouveau départ qui doit conduire la marque vers 300 000 unités à l'horizon 2016.
Le concept 4C lors du Salon de Genève 2011

Deux ans après le concept-car, l'Alfa Romeo 4C revient à Genève. Mais dans sa version définitive. Elle symbolise le renouveau d'Alfa Romeo, marquant ainsi le point de départ du plan de croissance voulu par Sergio Marchionne. Cela signifie également le retour d'Alfa aux Etats-Unis, un vieux serpent de mer qui est en passe de s'éteindre.

Assemblée dans l'usine Maserati de Modène, cette 4C, dont le châssis est totalement en carbone, apparaît fidèle au concept qui avait tant plu. Sans revenir sur le style, largement inspiré de la 33 Stradale et de la superbe 8C, ce coupé taillé pour le plaisir semble respecter ses promesses annoncées à l'époque. En effet, le rapport poids/puissance sera bien inférieur à 4 kg/cheval. Placé en position centrale arrière, le nouveau 4 cylindres 1750 Turbo, associé à une boîte double embrayage TCT, laisse augurer de belles performances. Quant au prix, annoncé aux environs de 40000 euros à l'époque du concept-car, rendez-vous à Genève.

Voilà une bonne nouvelle pour Alfa Romeo, mais la 4C ne pourra à elle seule régler tous les problèmes de la marque, vraiment à la peine ces dernières années même si la MiTo et la Giulietta n'ont pas démérité. L'ajustement des stratégies produits et industrielles avec le groupe Chrysler a sans doute fait prendre du retard à certains développements, mais cette Alliance apparaît aujourd'hui comme une chance pour Alfa Romeo. Ainsi pas moins de 9 produits sont annoncés d'ici à fin 2016 ! Gageons, qu'un SUV est de la partie afin de nous faire oublier le très réussi concept Kamal que la marque avait présenté à Genève en 2003.

De la même manière, le futur roadster Alfa, fabriqué au Japon par Mazda sur la base technique du futur MX-5, sera l'un de ces arguments de reconquête. Neuf produits pour atteindre l'objectif fixé par Sergio Marchionne, qui souhaite voir Alfa Romeo écouler 300000 untiés par an à l'horizon 2016. Pour mémoire, en 2012, la marque a totalisé 110000 ventes.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle