S'abonner
Constructeurs

La démocratisation de la voiture électrique en marche

Publié le 15 février 2008

Par Pierre Millet
5 min de lecture
Le président de l'Alliance Renault Nissan a signé, le 21 janvier dernier, à Jérusalem un protocole d'accord portant sur la commercialisation de voitures électriques sur le territoire Israélien. Ce projet marque un tournant dans l'histoire de l'automobile...

                Le président de l'Alliance Renault Nissan a signé, le 21 janvier dernier, à Jérusalem un protocole d'accord portant sur la commercialisation de voitures électriques sur le territoire Israélien. Ce projet marque un tournant dans l'histoire de l'automobile...
Le président de l'Alliance Renault Nissan a signé, le 21 janvier dernier, à Jérusalem un protocole d'accord portant sur la commercialisation de voitures électriques sur le territoire Israélien. Ce projet marque un tournant dans l'histoire de l'automobile...
...puisque pour la première fois les conditions nécessaires à la commercialisation de véhicules "tout électrique" à grande échelle sont réunies."Dans l'automobile, nous avons besoin de volumes pour diminuer le coût de fabrication des véhicules produits. La difficulté avec les véhicules électriques est de trouver des marchés qui permettent de réaliser des économies d'échelle", explique Jean-Christophe Kugler, directeur du projet véhicule électrique de Renault. Les initiatives entreprises dans certains pays pour vulgariser l'utilisation de voitures propres ont d'ailleurs rapidement atteint leurs limites face aux contraintes économiques. L'accord signé entre Carlos Ghosn, Project Better Place et l'état Israélien, vient ainsi de créer les conditions d'un système économique favorisant les véhicules électriques.Davos 2007, point de départ du projetShai Agassi, ancien numéro deux de l'éditeur de logiciel SAP, est à l'origine du projet. A l'occasion du Forum de Davos en 2007, il réussit à convaincre le gouvernement Israélien de l'intérêt de changer les habitudes de consommation et de développer les transports propres. Ehud Olmert, Premier ministre de l'état Hébreu, est intéressé mais [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle