S'abonner
Constructeurs

FCA va aussi produire des VE au Canada

Publié le 16 octobre 2020

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Le groupe italo-américain va investir près de 970 millions d'euros dans ses usines canadiennes, et notamment celle de Windsor, pour produire des modèles électriques et hybrides rechargeables.
L'usine FCA de Windsor, à la frontière entre l’Ontario et le Michighan, devrait accueillir une nouvelle plate-forme et 2 000 emplois seront créés.

 

Le Canada serait-il le pays de l'électrique en Amérique du Nord ? En effet, après Ford le 9 octobre 2020, c'est au tour de FCA d'investir en Ontario pour la production de véhicules électriques. Le syndicat représentant 9 000 salariés de FCA dans le pays a annoncé, jeudi 15 octobre 2020, avoir conclu avec le constructeur un accord de principe prévoyant l'assemblage de véhicules électriques et la création de 2 000 emplois.

 

En outre, FCA s'engage à investir environ 1,5 milliard de dollars canadiens (969 millions d'euros) dans une nouvelle plateforme d'assemblage à son usine canadienne de Windsor, juste en face du centre-ville de Détroit, dans le cadre de cet accord d'une durée de trois ans, a indiqué Jerry Dias, président du syndicat Unifor, dans un communiqué.

 

L'entente, qui écarte la menace d'une grève, prévoit l'assemblage de véhicules hybrides et électriques à Windsor, avec la production d'au moins un modèle en 2025, a-t-il dit. Deux mille emplois doivent être créés en 2024 dans cette usine, selon le syndicat. Le groupe avait supprimé 1 500 emplois en Ontario cet été. L'accord prévoit également un investissement de 50 millions de dollars dans l'usine d'assemblage de Brampton, toujours en Ontario.

 

Les salariés doivent encore le ratifier lors d'un vote virtuel prévu dimanche et lundi. Il prévoit des hausses de salaires de 5 % et est basé sur celui entériné en septembre dernier par les salariés de Ford au Canada. Le syndicat Unifor prévoit d'entamer des négociations la semaine prochaine avec General Motors pour le renouvellement de la convention collective des salariés du groupe au Canada.

 

Les trois grands groupes nord-américains et les constructeurs japonais Toyota et Honda comptent au total 44 000 salariés dans leurs chaînes d'assemblage en Ontario, selon Unifor. Le Canada a exporté pour environ 80 milliards de dollars de véhicules et de pièces en 2019, presque exclusivement en Amérique du Nord, équivalant à 13 % de ses exportations totales, selon les statistiques officielles. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle