S'abonner
Constructeurs

Entretien avec Norbert Detoux, président de Solutrans : "Nous sommes le Salon de toutes les solutions transport"

Publié le 1 avril 2005

Par Tanguy Merrien
7 min de lecture
Il n'est pas seulement difficile d'évoquer Solutrans sans poser quelques questions à Norbert Detoux, il serait tout simplement indélicat de ne pas le faire. Norbert Detoux est l'âme de ce salon de toutes les solutions transport qui prend des allures de manifestation internationale incontournable....
Il n'est pas seulement difficile d'évoquer Solutrans sans poser quelques questions à Norbert Detoux, il serait tout simplement indélicat de ne pas le faire. Norbert Detoux est l'âme de ce salon de toutes les solutions transport qui prend des allures de manifestation internationale incontournable....
Il n'est pas seulement difficile d'évoquer Solutrans sans poser quelques questions à Norbert Detoux, il serait tout simplement indélicat de ne pas le faire. Norbert Detoux est l'âme de ce salon de toutes les solutions transport qui prend des allures de manifestation internationale incontournable....
...Au-delà de la carrosserie industrielle et du véhicule industriel, c'est toute la filière qui se regroupe à Lyon pour cette 9e édition de Solutrans qui se déroulera, cette année, du 5 au 9 avril. Echos. Journal de l'Automobile. Comment expliquez-vous que l'édition 2005 de Solutrans se présente aussi bien ?Norbert Detoux. Au fil du temps, le Salon européen de la carrosserie industrielle et du transport s'est inscrit, dans l'esprit des professionnels, comme un rendez-vous important pour la profession, puis de plus en plus important, jusqu'à devenir un événement incontournable. Au cours des éditions précédentes, nous avions amorcé l'évolution de notre Salon vers une ouverture à l'ensemble des métiers de la filière. Cette année, nous l'avons affirmée clairement, et nous avons mis en place tous les moyens pour le prouver. Un langage clair, ambitieux et volontaire est toujours bien compris et bien reçu. La réponse est tout aussi claire : 40 000 m2 de stands, 700 exposants de 26 pays, tous les constructeurs (VI ou VUL), les plus grands constructeurs-carrossiers et équipementiers européens, les services de logistique, le matériel de manutention, toutes les fédérations de transporteurs et les organismes de formation. Voilà ! C'est sans bavure !JA. Quelles sont les limites que vous fixez ?ND. Nos ambitions sont grandes, bien sûr, et nous sommes en cela encouragés par les résultats, déjà visibles, de nos efforts d'ouverture. Je suis convaincu que notre réflexion stratégique d'ouverture était la bonne, et que nous avons fait les bons choix. Nos seules limites sont celles que nous nous sommes toujours fixées : en aucun cas ne faire de choix qui risqueraient de porter un quelconque préjudice à des Salons p[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle