S'abonner
Constructeurs

Detroit : GM sur tous les fronts

Publié le 15 février 2008

Par Christophe Jaussaud
5 min de lecture
Pour son 100e anniversaire, GM voit l'avenir en vert. L'éthanol, les hybrides et la pile à combustible étaient omniprésents. Toutefois, toutes ces technologies ne sont pas encore prêtes et GM s'attend à une année 2008 difficile aux US compensée par une bonne tenue...

...de ses activités ailleurs dans le monde.

Après avoir goûté au rouge ces dernières années, le groupe américain, qui fête ses 100 ans d'existence en 2008, voit la vie en vert. Alors tous les voyants, notamment financiers, ne sont pas au vert mais durant ce Salon de Detroit, le vert écologique était incontournable sur les différents stands du groupe. Hormis, la bestiale Corvette ZR1 et ses 620 chevaux, pour le reste, l'E85, la pile à combustible et l'hybridation tenaient la vedette. L'occasion pour Rick Wagoner, le patron de GM, de rappeler quelques faits et chiffres que l'industrie automobile ne peut écarter. "Chaque seconde nous consommons 1 000 barils de pétrole et cette consommation va encore croître, débute le président. En 2030, le monde aura besoin de 70 % d'énergie en plus par rapport à 2004." Le pétrole étant appelé à disparaître, des solutions alternatives doivent être mises en place. GM a choisi de travailler sur… toutes les solutions. En effet, l'E85, l'hybridation essence et Diesel, rechargeable ou non, la pile à combustible, l'hydrogène, pas une technologie ne manque dans la galaxie de marques du constructeur. La preuve en a encore été faite à Detroit.

25 modèles "verts" lancés en 2008

Bien que considérant l'éthanol comme "une technologie d'intérim", GM poursuit néanmoins ses investissements dans le domaine. Déjà en pointe, avec plus d'un million de véhicules fonctionnant avec ce carburant produits chaque année, GM veut accélérer les choses comme en témoigne l'accord signé avec Coskata, une petite société américaine qui a mis au point un nouveau processus de fabrication d'éthanol de deuxième génération. Le plus gros avantage de ce procédé de fabrication, en plus de n'utiliser que des déchets, est de pouvoir offrir le galon de carburant à un dollar. Selon les affirmations de Coskata, les émissions de gaz à effet de serre seraient ainsi réduites de 84 % avec ce carburant. A quand ce bio-éthanol à la pompe ? "Nous travaillons avec Coskata à rendre cette technologie opérationnelle le plus tôt possible", s'est contenté de répondre le président de GM. L'occasion également pour Rick Wagoner, en cette année électorale aux US, de rappeler le rôle du gouvernement notamment sur les infrastructures. "Moins de 1 % des 170 000 stations-service du pays, déplore-t-il, fournissent de l'E85. Il est temps que le gouvernement résolve le problème par des incitations fiscales ou par la loi." En attendant, GM va lancer en 2008 dans le monde, 25 modèles verts. Et parmi eux, aux Etats-Unis, huit reposeront sur la technologie hybride. Une autre voie où GM est très actif notamment grâce au travail accompli en partenariat avec DaimlerChrysler (à l'époque) et BMW.

"Le prochain grand tournant dans l'industrie automobile"

Avant la pile à combustible, qui représente selon le constructeur le meilleur moyen pour s'émanciper du pétrole, les hybrides vont être à l'honneur en 2008. En effet, huit modèles hybrides vont être lancés cette année aux US et GM table même sur 16 autres lancements, à l'échelle mondiale, dans les 4 années à venir. Parmi eux, le Cadillac Escalade, qui pourrait traverser l'Atlantique en fin d'année, le pick-up Chevrolet Silverado ou encore le petit SUV Saturn Vue. Une Saturn dont le concept hybride plug-in, rechargeable sur une prise de courant, a également été dévoilée durant le Salon. Il y a peu de chance qu'il ne voit le jour avant 2010, à moins que les ingénieurs mais aussi les fabricants de batteries lithium-ion aillent plus vite que prévus. Puis, il faut noter que Toyota, le roi incontesté de l'hybride aujourd'hui dans le monde, planche également sur le dossier et envisage également un aboutissement d'ici à 2010. Enfin, reste la pile à combustible. "Des véhicules à propulsion électrique comme la Cadillac Provoq représentent le prochain grand tournant dans l'industrie automobile américaine", a déclaré Bob Lutz, le vice-président de GM. Il aurait même pu parler de l'industrie automobile mondiale. GM va d'ailleurs tester "grandeur nature" cette technologie avec une flotte mise à disposition de familles ou de célébrités. Ces Chevrolet Equinox Fuell Cell, faisant partie du projet Driveway, circuleront en Californie, à New York et à Washington. Une occasion unique de récolter de nombreuses informations sur l'utilisation au quotidien de tels véhicules.

En attendant, les effets de ces nouveautés vertes, mais également les effets des accords conclus avec les syndicats fin 2007, l'année 2008 ne devrait pas être un grand cru sur le marché américain avant le retour de la croissance en 2009. Pour le reste, que ce soit en Asie, en Europe ou en Amérique du Sud, GM est plus confiant après de bons résultats en 2007. Pour mémoire, les ventes européennes de GM ont progressé de 8,9 % à 2,182 millions et GM a été le premier constructeur à passer sur un an la barre du million de ventes sur le marché chinois.

Photo : Reprenant la technologie déjà vue sur la Volt, dont Rick Wagoner espère une commercialisation à l'horizon 2010, le Cadillac Provoq annonce également l'arrivée d'un nouveau SUV dans la gamme Cadillac, positionné sous l'actuel SRX.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle