Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
LG Automobiles s'implante en Espagne avec Daimler

LG Automobiles a acquis quatre sites Daimler à Barcelone.

LG Automobiles s'implante en Espagne avec Daimler

Ludovic Garcia a officialisé le rachat des quatre sites Mercedes-Benz et Smart du groupe Auto Beltran, situés à Barcelone. Un premier pas pour l’opérateur qui compte bâtir, comme à Perpignan, un centre premium dans la cité catalane.

 

LG Automobiles a tenu parole. En effet, comme annoncé il y a quelques semaines dans notre reportage (JA N°1291 de novembre 2020), Ludovic Garcia va exporté son savoir-faire hors des frontières hexagonales. C’est avec son partenaire privilégié, Daimler, qu'il a sauté le pas et officialisé la reprise des quatre sites barcelonais du groupe Auto Beltran. L’opération, validée par la filiale française du constructeur, a reçu le soutien actif de son homologue espagnole.

 

Ce sont ainsi trois concessions distribuant les marques Mercedes-Benz VP et Smart qui tombent dans son escarcelle, ainsi qu’un site de réparation. Les quatre affaires, animées par une équipe de 80 collaborateurs, génèrent, sur une année, environ 40 millions d’euros de chiffre d’affaires.

 

Avec cette acquisition, Ludovic Garcia détient donc la moitié des représentations Mercedes-Benz et Smart existantes dans la ville catalane et compte bien s’octroyer la part qui lui revient du potentiel estimé de 5 000 ventes Daimler. Une belle étape pour l’opérateur qui atteint un plafond de verre en France. On se souvient qu’il a ainsi racheté le groupe de Patrick Launay il y a quelques semaines, lui permettant d’étendre sa présence à la Nouvelle-Aquitaine, et d’ajouter un volume de 1 650 VN.

 

"Barcelone étant à moins de 200 km de Perpignan, nous restons dans notre zone de chalandise, détaille le dirigeant. La ville présente par ailleurs un énorme potentiel et nous souhaitons développer les ventes sur ces nouvelles affaires."

 

Il ne s’agit ici que d’une première étape pour l’opérateur qui souhaite, dès cette année, acquérir un terrain, toujours à Barcelone, pour construire un centre premium, à l’image de celui de Perpignan. Le groupe est par ailleurs toujours à la recherche active d’une implantation pour concrétiser ce même projet à Toulouse.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Renault vise une légère croissance dans le véhicule d'occasion en 2021

Le réseau Renault a immatriculé 225 000 véhicules d'occasion en 2020, soit une baisse de 9 %. Un léger rebond est toutefois attendu pour cette année. Les électriques joueront de leur influence dans

Le groupe Volkswagen manque son objectif CO2 de 0,5 g

Malgré des ventes de modèles électrifiés multipliées par plus de quatre, le groupe Volkswagen n'a pas atteint son objectif CO2 en 2020. Il rate, avec le pool qu'il avait constitué, la cible de 0,5 g en affichant

Volvo France vise 20 000 livraisons en 2021

Porté par ses modèles hybrides rechargeables, Volvo Car France veut renouer avec la croissance en 2021. Il vise 20 000 livraisons, dont 55 % de PHEV. L'année sera aussi synonyme d'un engagement encore

Qui sont les nouveaux cadres du groupe Stellantis ?

Jean-Philippe Imparato chez Alfa Romeo, Linda Jackson chez Peugeot, Thierry Koskas à la vente et au marketing du groupe… Retrouvez l'organigramme complet de Stellantis par marque, région et fonction

Luca de Meo promet la révolution chez Renault

Le directeur général du groupe Renault a dévoilé son plan de relance, baptisé Renaulution. Des économies, moins de plateformes, une quasi-disparition du diesel mais 24 lancements de produits d'ici

Jean Rouyer s'attaque au marché des flottes avec sa filiale Loc'oto

Le distributeur a donné le top départ de Loc’oto, filiale proposant aux entreprises des formules de location moyenne et longue durées. 350 mises à la route sont visées pour cette première année

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page