Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Starterre voit plus grand

Le groupe a investi 20 millions d'euros dans un plan de développement quinquennal, sur plusieurs départements.

Starterre voit plus grand

A la faveur d'un investissement majeur, le mandataire rhodanien va accroître significativement son empreinte au sol. Il comptera prochainement sur un nouveau site de 40 000 m², à Bron, pour stocker et préparer des VO.

 

Avec toute la discrétion qu'on lui connaît, le groupe Starterre mène des chantiers de grande envergure. Dans un entretien accordé à nos confrères du Journal des Entreprises, publié le 18 novembre 2020, le président, Jean-Louis Brissaud, a révélé être en cours d'aménagement d'un site de 40 000 m², à Bron près de l'aéroport de Lyon (69). Ce projet à inaugurer dans les quelques mois permettra de stocker et de préparer des véhicules d'occasion destinés aux activités commerciales de ses équipes.

 

Une fois opérationnelle, cette structure portera à 130 000 m² la surface totale exploitée par l'enseigne. Starterre dispose en effet de 50 000 m² à Saint-Vulbas (01) pour les véhicules neufs, de 25 000 m² à Saint-Fons (69) sur le site historique, auxquels se sont ajoutés 8 000 m² en 2016 qui serviront prochainement à héberger un atelier et, enfin 7 000 m² à Chambéry (73). Au total, l'incontournable opérateur aura injecté plus de 20 millions d'euros en 5 ans dans des acquisitions de terrains et des travaux, dont près de la moitié à partir de la fin 2021.

 

En 2019, le groupe rapportait près de 26 500 ventes de véhicules, dont 80 % environ à professionnels. Jean-Louis Brissaud a rappelé travailler avec 2 500 comptes, en France et dans les pays voisins, à l'heure actuelle. Starterre qui ne tarit pas de solutions à leur encontre prépare des nouveautés. Le président-fondateur a dévoilé son intention de lancer, en janvier 2021, un DMS pour équiper les revendeurs d'une solution de facturation. A plus long terme, le groupe rhodanien imagine ouvrir un centre de formation. Celui-ci accueillera des forces commerciales pour les aider à rester à la pointe des méthodes opérationnelles.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Ouverture des commerces : un espoir pour le 28 novembre 2020

Le gouvernement a réuni les fédérations pour envisager la prochaine ouverture des commerces, selon des règles sanitaires strictes. Le CNPA estime que les discussions vont dans le bon sens. Pour l'instant,

Affaire Hory contre PSA : la Cour de cassation ordonne la reprise du contrat de DOPRA

La Cour de cassation vient d'annuler l'arrêt de la cour d'appel de Rennes, qui ordonnait la résiliation du contrat entre la plateforme de pièces de rechange du groupe Hory et PSA. Résultat : le constructeur

Jacques-Edouard Daubresse bientôt directeur de DS France

Selon nos informations, la direction générale de DS France devrait prochainement être confiée à Jacques-Edouard Daubresse, directeur pièces et services de PSA.

Le groupe Amplitude va ouvrir quatre sites MG

L’opérateur deviendra l’un des premiers investisseurs privés représentant MG. Quatre concessions devraient ouvrir leurs portes d'ici la fin de l'année 2020, en Seine-et-Marne et dans l'Oise.

Confinement : les règles du commerce restent inchangées jusqu’au 1er décembre 2020

Sans grande surprise, Jean Castex, Premier ministre, a annoncé, suite au Conseil de défense, le maintien des règles actuelles du confinement et la fermeture des commerces non essentiels, dont l'automobile,

Bridgestone dit non au plan de continuation proposé par l'Etat

Le scénario présenté par le gouvernement pour sauver l'usine de Béthune n'a pas été approuvé par Bridgestone qui confirme donc la fermeture. Les pouvoirs publics veulent toutefois trouver une autre

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page