Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Central Autos reprend la marque Seat du groupe Magris à Vienne

Seat vient d'emménager au sud de Vienne (38) et intègre désormais le portefeuille de marque du groupe Central Autos.

Central Autos reprend la marque Seat du groupe Magris à Vienne

Seat sera désormais distribuée par Central Autos, qui a repris le fonds de commerce au groupe Magris. La société, dirigée par Jean-Patrick Coquillat, implante la marque dans le pôle automobile au sud de Vienne, dans l'Isère.

 

Distributeur historique du groupe Volkswagen avec l'intégraton depuis plus de 60 ans des marques Audi, Volkswagen, Skoda et Volkswagen utilitaires, dans l'Isère et le Rhône, Seat manquait cependant à l'appel du groupe Central Autos. 

 

Un manque désormais comblé puisque l'opérateur a décidé de reprendre le fonds de commerce Seat, possédé par le groupe Magris (dont les affaires ont été récemment cédées au groupe Vulcain). "C'est la première fois que nous allons représenter Seat, deux ans après avoir intégré Skoda", nous explique Jean-Patrick Coquillat, directeur général de Central Autos. "C'est important pour notre histoire puisque Seat était la seule marque du groupe Volkswagen que nous n'avions pas encore en portefeuille.

 

Si Seat disparaît du paysage de Givors (69), où le groupe Vulcain pose le panneau Opel, elle reprend donc du service à Vienne (38) au sud de la ville dans le pôle automobile où pratiquement toutes les marques sont distribuées mis à part les premiums qui restent implantées au nord de Vienne.

"Le marché viennois est très intéressant et c'est la raison pour laquelle nous avons décidé de positionner Seat, au côté de Skoda, dans un tout nouveau bâtiment", poursuit Jean-Patrick Coquillat. Le contrat Seat porte sur 130 VN annuels, soit un volume contractuel similaire à celui de Skoda (135 VN), "mais nous avons commercialisé 230 Skoda en 2019", précise le dirigeant du groupe Central Autos. 

 

Une performance, entre autre, qui a porté le groupe à enregistrer un volume de vente de 5 190 véhicules neufs, 3 400 véhicules d'occasion pour un chiffre d'affaires de 192 millions d'euros (+12 %). Central Autos se positionne à la 68e place de notre Top 100 des groupes de distribution. 

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles

Le choc est total pour le réseau français Mitsubishi. Après une période d'euphorie durant laquelle le constructeur multipliait les nominations, vient le temps de la désolation. Le japonais a annoncé

Mitsubishi gèle le lancement de ses modèles pour le marché européen

Coup dur pour les distributeurs européens Mitsubishi. Le conseil d’administration du constructeur japonais a pris une série de décisions dans le cadre de son plan de rationalisation. Le fil rouge

La newsletter du Journal de l'Automobile revient le 24 août 2020

Toute l’équipe du groupe Le Journal de l’Automobile vous souhaite de passer un bel été et vous donne rendez-vous dès le lundi 24 août 2020.

Renault a perdu un tiers de ses ventes mondiales au premier semestre 2020

La pandémie de Covid-19, et ses conséquences sur l’industrie et le commerce, ont fait perdre au groupe Renault plus d’un tiers de son volume de ventes mondial sur les six premiers mois de l’année

Jean-Philippe Imparato :

Alors que Peugeot a vu ses ventes reculer de 42 % dans le monde sur le premier semestre 2020, son directeur avance une hausse de 42 % des commandes sur le seul mois de juin, dont 17 % concernent les modèles

L’Ami arrive enfin dans le réseau Citroën

Après l'avoir proposé à la commercialisation au sein des enseignes Fnac et Darty, Citroën confie enfin son quadricycle électrique à son réseau de distributeurs. Plus de cent partenaires ont été

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page