Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Renault : 2 milliards d'euros d'économies d'abord, la relance viendra plus tard

Jean-Dominique Senard, président de Renault et Clotilde Delbos, directrice générale par interim, lors de la présentation du plan d'économies du groupe ce 29 mai 2020.

Renault : 2 milliards d'euros d'économies d'abord, la relance viendra plus tard

Renault confirme un plan drastique d'économies qui aboutira à la suppression de 14 600 emplois dans le monde dont 4 600 en France. Le groupe doit baisser ses coûts et redimensionner son outil industriel qui avait été taillé pour des objectifs jamais atteints.
Extrait de l'article :

 

2 milliards d’euros d’économies sur trois ans, 14 600 postes supprimés dans le monde dont 4 600 en France et la fermeture...

Taille de l'article : 1238 mots
DÉJÀ ABONNÉ ? S'IDENTIFIER
ABONNEZ-VOUS pour accéder à tous les contenus S'ABONNER
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page