Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Le groupe Gemy se porte acquéreur de THIS

Le groupe Gemy se porte acquéreur de THIS

Le groupe Gemy conforte sa stratégie de distributeur monogroupe en reprenant les affaires Peugeot, Citroën et DS du groupe THIS. Une opération qui lui permet également d’étoffer son réseau dans son périmètre historique.

 

Encore un nouveau mouvement entre deux des plus grands opérateurs français. Le groupe Gemy, sous réserve de la validation de l’opération par l’Autorité de la concurrence, devrait reprendre l’ensemble du groupe THIS d’ici l’été 2019. Dirigé par Thierry du Boishamon et Thierry Albrech, THIS, classé 81e de notre Top 100 2018, possède une concession Peugeot à Dinan (22) et ses deux sites secondaires à Matignon et Plouer (22), trois concessions Citroën et DS Store à Laval (53), au Mans (72), à Angers (49) ainsi qu’un site secondaire Citroën à Segré (49).

 

Sa reprise permet au groupe Gemy de conforter sa stratégie de distributeur monogroupe comme l’explique Pierre-Elie Gérard, directeur de la stratégie et du développement. "L’intégration du groupe THIS au sein du groupe Gemy ouvre la porte à de nombreuses synergies qui permettront à l’ensemble d’être plus compétitif, plus productif et plus attractif", souligne-t-il. "Nous partageons avec Gemy non seulement des valeurs humaines et d’entreprise mais aussi un choix stratégique commun : celui d’être distributeur exclusif du groupe PSA", appuient Thierry Boishamon et Thierry Albrech.

 

Gemy double le nombre de sites Citroën et DS

 

Ce sera également l’occasion pour Gemy d’équilibrer ses ventes entres les trois marques PSA en doublant le nombre de points de vente Citroën et DS. Les trois sites Citroën et DS dans l’escarcelle du groupe THIS viendront en complément des trois concessions reprises récemment par Gemy : celle Citroen et DS de Saint-Nazaire reprise fin 2016 à Digoin-Mustièreet celles de Hyères (uniquement Citroën) et de La Valette du Var appartenant à Soca. La concession Peugeot de Dinan et ses deux sites secondaires viendront quant à eux s’ajouter au 15 sites principaux de la marque au Lion et aux trois sites secondaires que compte déjà le groupe Gemy.

 

Ce rachat revêt également une cohérence géographique pour l’investisseur qui renforce sa présence sur son périmètre historique, les régions Bretagne et Pays de la Loire. A l’issue de ce rachat, et après réorganisation, les trois plaques du groupe Gemy, Bretagne, Pays de la Loire et Sud, devraient générer chacune environ 9 000 ventes de véhicules neufs. En 2018, le groupe Gemy a écoulé 17 512 Peugeot, 953 Citroën et 97 DS neuves ainsi que 6 100 VO à marchand et 10 600 VOP. Le tout, pour un chiffre d’affaires de 584 millions d’euros. 15e dans notre Top 100 2018, l’investisseur, devrait entrer, après cette acquisition, dans le Top 10 des distributeurs français.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Essence et SUV rendent le malus plus lucratif que jamais

Jamais le malus n’avait autant rapporté depuis sa création. Les effets croisés d’un dispositif plus sévère et de la montée en puissance des véhicules essence, dont les SUV, ont boosté les recettes.

Kroely transforme sa concession Mercedes de Mulhouse

L'opérateur alsacien est le deuxième en France, après Como, à inaugurer les nouveaux standards Mercedes-Benz, dans sa concession de Mulhouse. Au programme : parcours client repensé et processus d'achat

Le groupe Dugardin se renforce avec Ford dans le Pas-de-Calais

Le distributeur vient de notifier à l’Autorité de la concurrence son intention de racheter le groupe Delesalle, ajoutant à son réseau Ford cinq concessions et une agence, principalement situées

Marc Lechantre, PSA :

Fin annoncée des multiples labels VO dans les points de vente. Le groupe PSA va progressivement s'appuyer sur deux références, à travers l'Europe, dont le nouveau Spoticar. Décryptage de la stratégie

Jean Lain s’investit dans le développement de l’hydrogène

Le distributeur, représentant notamment Toyota et Hyundai, s’est engagé dans le projet Zero Emission Valley. Son but : créer un réseau de stations hydrogène dans la région Auvergne-Rhône-Alpes.

RRG lance une usine à préparer les VO dans le Nord

La préparation et le reconditionnement des VO font l'objet de toutes les attentions. Depuis quelques semaines, RRG a ouvert une Factory VO dans le département du Nord.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page