Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
BlaBlaCar sur la voie de la rentabilité

BlaBlaCar sur la voie de la rentabilité

Le groupe fondé par Frédéric Mazzella et Nicolas Brusson a annoncé, ce 25 septembre 2018, lors de l'événement France Digital Day, que la société était enfin rentable. Une performance attendue à mettre au crédit d'une forte hausse de l'activité.

 

Il aura fallu le temps. Douze ans pour être précis. BlaBlaCar a enfin atteint la rentabilité. C'est le message que tient à faire passer Frédéric Mazzella, le président-fondateur de la plateforme de covoiturage, ce 25 septembre 2018, à l'occasion de l'événement France Digital Day, qui a réuni durant toute une journée à Paris les meilleures start-up et sociétés d'innovation d'Europe.

 

"Atteindre la rentabilité est une étape importante pour BlaBlaCar qui illustre que les licornes en forte croissance s'inscrivent dans une réalité pérenne, commente Nicolas Brusson, co-fondateur et directeur général de la plateforme. Ne perdons pas cependant de perspective que notre croissance continuera d'être portée par l'innovation, la diversification et l'internationalisation. Nous restons donc dans une phase d'investissement." Une stratégie de développement entamée en 2016 qui commence à porter ses fruits.

 

Preuve en est, BlaBlaCar a profité d'un exercice 2018 dynamique. Le groupe a vu son activité progresser de 40 %, tous services et territoires confondus. La direction estime qu'à la fin de l'année en cours, 50 millions de passagers auront voyagé grâce à la plateforme de mise en relation. Pour mémoire, elle revendique 65 millions de membres dans 22 pays du monde dont, depuis peu, plus de 15 millions en France. Chez nous, justement, elle séduit 40 % des 18-35 ans et a vu son volume de seniors doubler en six ans – le segment en plus forte hausse.

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Paul-Henri Dubreuil :

Comme annoncé hier dans nos colonnes, le groupe Dubreuil récupère les sites de Chartres et Dreux, et signe ainsi son retour dans le réseau Citroën, marque avec laquelle il a créé la structure Claris

PGA entre dans le groupe Bernard !

Avec le retrait du groupe Alcopa de toutes activités retail en Europe, PGA reprend les 40 % de participation du groupe belge et entre ainsi dans le capital de l'entité gérée par Jean-Patrice Bernard.

Paris et Renault officialisent leur union

Comme attendu, la Ville de Paris et le constructeur tricolore ont posé les bases de l'après Autolib. D'ici septembre, Renault déploiera dans la capitale une nouvelle offre de mobilité combinant un service

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page