Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Carlos Ghosn sur le départ plus tôt que prévu ?

Carlos Ghosn sur le départ plus tôt que prévu ?

Dans une interview accordée au Financial Times, Carlos Ghosn, a déclaré qu'il pourrait quitter, avant 2022, la direction générale du groupe Renault.

 

Le PDG de Renault, Carlos Ghosn, pourrait quitter la direction générale du constructeur automobile français avant la fin de son mandat en 2022, a-t-il déclaré dans une interview au Financial Times. "Vous pouvez vous attendre à ce que je ne sois plus PDG de Renault avant 2022", a-t-il indiqué au quotidien britannique, selon un extrait de l'interview qui doit être publiée ce week-end.

 

Le dirigeant de 64 ans, qui doit être reconduit vendredi pour quatre ans par les actionnaires du groupe, resterait cependant président du conseil d'administration de l'entreprise et PDG de l'alliance formée avec les partenaires japonais Nissan et Mitsubishi. Le patron du constructeur français aux cinq marques (Renault, Dacia, Renault Samsung Motors, Alpine et Lada) a nommé en février un directeur général adjoint, Thierry Bolloré, appelé à lui succéder comme PDG de Renault. Ce dernier, âgé de 54 ans, est un grand connaisseur de l'Asie où il a passé une bonne partie de sa carrière.

 

Carlos Ghosn doit consacrer son dernier mandat à la tête de Renault à consolider l'alliance avec Nissan et Mitsubishi, qu'il a conduit au premier rang mondial des constructeurs automobiles avec 10,6 millions de voitures vendues l'an dernier. Cette alliance est aujourd'hui une construction aux équilibres complexes, constituée d'entreprises distinctes liées par des participations croisées non majoritaires. Renault détient 43 % de Nissan qui possède 15 % du groupe au losange. Nissan possède 34 % de son compatriote Mitsubishi.

 

Une refonte de l'alliance pourrait passer par une modification des niveaux de participation, voire par une fusion, mais le sujet est politiquement sensible, sur fond de rivalités franco-japonaises. "Tout est sur la table. Il n'y a pas de tabou, pas d'interdit", avait-il déclaré en février à ce sujet, dans une interview à l'AFP, assurant que "les intérêts fondamentaux des uns et des autres seront évidemment pris en compte". (Avec AFP)

Ajouter un commentaire
 
Pour laisser un commentaire,  
 Inscrivez vous 
Plus d'articles
Volvo inaugure sa première usine américaine et dévoile la S60

Le Suédois dispose maintenant d'un outil de production sur son troisième marché mondial, les Etats-Unis. Dans un premier temps, cette usine de Charleston produira la nouvelle berline S60 avant d'être

Rendez-vous en 2018

Votre newsletter quotidienne fait une pause hivernale. La rédaction du Journal de l'Automobile vous souhaite de joyeuses fêtes de fin d'année. Retrouvez-nous dès le 2 janvier 2018 !

Peugeot sur la piste des Genius

Une expérimentation a lieu dans le réseau français de Peugeot. Sur un modèle proche des Genius de BMW, la marque souhaite évaluer la pertinence de conseillers en amont du parcours d'achat.

Mitsubishi se positionne déjà dans l'Alliance Renault-Nissan

Depuis le Tokyo Motor Show, Mitsubishi a précisé les contours de son intégration dans l'Alliance, son apport s'articulant notamment autour de quatre axes. Trevor Man, COO de Mitsubishi Motors nous en dit plus.

PSA va lancer Distrigo sur le marché chinois

Après l'Europe et l'Amérique du Sud, la marque tricolore rassemblant l'ensemble de l'offre en pièces de rechange multimarques du groupe PSA fera son apparition en Chine d'ici la fin de l'année.

Exclusivité JA : AAA Data lance Predictive Solutions

AAA Data lance une offre prédictive d’achat sur le marché automobile français, afin d'aider les professionnels à identifier les potentiels acheteurs de véhicules à un horizon trois mois.

 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page