Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page
Renault et PSA accusés de surfacturer leurs pièces de carrosserie

Selon Mediapart, Renault et PSA auraient profité d'une large base de données pour augmenter discrètement leurs tarifs.

Renault et PSA accusés de surfacturer leurs pièces de carrosserie

1,5 milliard d’euros. C’est le bénéfice qu’auraient enregistré PSA et Renault en gonflant artificiellement les prix de leurs pièces captives grâce au même outil, selon une information de Mediapart.
Extrait de l'article :

 

C’est une révélation qui risque de relancer le débat autour de la libéralisation de la pièce...

Taille de l'article : 340 mots
DÉJÀ ABONNÉ ? S'IDENTIFIER
ABONNEZ-VOUS pour accéder à tous les contenus S'ABONNER
 
Accès direct au menu Accès direct au contenu de la page