S'abonner
Social

Retour de Stephan Winkelmann chez Lamborghini

Publié le 18 novembre 2020

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
En plus de la présidence de Bugatti qu'il conserve, Stephan Winkelmann va prendre la direction de Lamborghini à compter du 1er décembre 2020. Une marque qu'il a déjà présidée pendant 11 ans.
Stephan Winkelmann sur le stand Bugatti, lors de Rétromobile 2019, pour les 110 ans de la marque.

 

Avec le départ de Stefano Domenicali, l'actuel PDG de Lamborghini qui va devenir le 1er janvier 2021 directeur général de la Formule 1, la marque italienne, filiale d'Audi, devait se trouver un nouveau président. Le choix s'est porté sur Stephan Winkelmann, le président de Bugatti, mais qui avait déjà dirigé Lamborghini de 2005 à 2016. Il est le maître d'œuvre du succès de la marque de Sant'Agata Bolognese et c'est même sous sa direction que l'Urus a été validé.

 

"C'est pour moi un grand honneur, une grande joie, mais aussi un grand défi, de diriger ces deux entreprises, si particulières à mes yeux, et qui construisent des automobiles si extraordinaires", a indiqué dans un communiqué Stephan Winkelmann. Ces dernières années, j'ai eu le privilège de diriger ces deux entreprises l'une après l'autre. Désormais ce sera les deux ensembles. C'est un projet qui me tient à cœur. Bugatti est le symbole des hypersportives les plus performantes, les plus puissantes, les plus élégantes et les plus luxueuses du monde. Lamborghini construit les supersportives les plus exclusives au design exceptionnel. Notre créativité est encore loin d'être épuisée dans les deux entreprises."

 

Pour Markus Duesmann, le président d'Audi, "Stephan Winkelmann a fortement marqué l'histoire de Lamborghini. Son engagement envers Lamborghini est quasiment sans équivalent et il est la bonne personne pour conduire cette marque unique en son genre vers un brillant avenir."

 

Le plus italien des allemands, Stephan Winkelmann, est né à Berlin en 1964 mais il a grandi à Rome. Après son baccalauréat à l'école allemande de Rome, il a étudié les sciences politiques dans la ville éternelle et à Munich. Avant de prendre la direction de Lamborghini en 2005, il a exercé diverses fonctions chez Fiat et a été, entre autres, président du directoire de Fiat Auto Autriche, Suisse et Allemagne. En mars 2016, Stephan Winkelmann quitte Lamborghini pour Quattro GmbH (aujourd'hui Audi Sport GmbH) où il devient directeur général durant deux années. Depuis le 1er janvier 2018, il est président de Bugatti.

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle