S'abonner
Social

Ancien salarié Rover cherche emploi

Publié le 23 septembre 2005

Par Alexandre Guillet
< 1 min de lecture
Selon une étude du syndicat britannique Amicus, moins du tiers des anciens salariés de Rover Longbridge ont retrouvé un emploi. "Moins du tiers des quelque 6 000 employés du site de Longbridge, licenciés suite à la faillite de Rover, ont retrouvé un emploi",...
Selon une étude du syndicat britannique Amicus, moins du tiers des anciens salariés de Rover Longbridge ont retrouvé un emploi. 
"Moins du tiers des quelque 6 000 employés du site de Longbridge, licenciés suite à la faillite de Rover, ont retrouvé un emploi",...
Selon une étude du syndicat britannique Amicus, moins du tiers des anciens salariés de Rover Longbridge ont retrouvé un emploi. "Moins du tiers des quelque 6 000 employés du site de Longbridge, licenciés suite à la faillite de Rover, ont retrouvé un emploi",...
...vient d'annoncer le syndicat Amicus à la veille de la conférence annuelle du TUC (Trade Union Congress) à Brighton. Sur ces 28 %, 15 % seulement travaillent de nouveau dans l'industrie et la majorité d'entre eux ont dû renoncer à une part significative de [...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle