S'abonner
Social

520 000 démissions au premier trimestre 2022 en France

Publié le 12 septembre 2022

Par Romain Baly
3 min de lecture
Selon le ministère du Travail, le nombre de démissions a atteint un niveau historiquement élevé dans l'Hexagone lors des trois premiers mois de l'année. Les 520 000 départs enregistrés sur cette période représentent un volume inédit depuis 2008. Une tendance qui reste toutefois à relativiser et résulte d'un contexte favorable aux salariés.
Selon la Dares, le ratio entre le nombre de démissions et le nombre de salariés s'est élevé à 2,7 % au premier trimestre 2022. Un chiffre inférieur, par exemple, à celui de 2008. ©AdobeStock
C'est un chiffre qui n'a pas manqué de faire le "buzz" eu égard à son ampleur. En août dernier, la Dares, la direction chargée des études au ministère du Travail, a indiqué que le nombre de démissions avait atteint, en France, un niveau historique avec 520 000 abandons de poste (470 000 pour les CDI) recensés lors du premier trimestre 2022. Le record précédent datait du premier trimestre 2008, avec 510 000 démissions dont 400 000 pour les seuls CDI.   Une tendance qui n'est pas sans rappeler la "grande démission", ce phénomène touchant les États-Unis depuis 2021.

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle