S'abonner
Industrie

Plastic Omnium résiste malgré un contexte délicat

Publié le 19 juillet 2019

Par Christophe Jaussaud
4 min de lecture
Bien que de nombreux indicateurs financiers soient en baisse sur le premier semestre 2019, Plastic Omnium reste solide et ses perspectives sont bonnes avec un carnet de commandes bien rempli.
Laurent Burelle, PDG de Plastic Omnium
Laurent Burelle, PDG de Plastic Omnium
  Logiquement lorsque la production baisse, les fournisseurs n'échappent pas aux conséquences. Plastic Omnium est donc l'une des victimes du recul de la production automobile. L'équipementier envisageait en début d'année une production mondiale stable en 2019 et prévoit désormais une baisse de 4,5 %, soit environ 87 millions de véhicules produits contre 91,3 millions en 2018. La chute de 4,4 % de la production mondiale constatée au deuxième semestre 2018 s'est accentuée sur les six premiers mois de l'année (-6,9 %) avec un recul simultané de la Chine, des Etats-Unis et de l'Europe.   Toutefois, dans ce contexte, le groupe a maintenu le cap même si son bilan semestriel laisse apparaitre une baisse du bénéfice net de 33 % à 155 millions d'euros. La marge opérationnelle a chuté de 13 % &agr[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

cross-circle