S'abonner
Industrie

Les promesses du marché de l'affichage tête haute

Publié le 12 juillet 2016

Par Alexandre Guillet
< 1 min de lecture
Selon une étude de Juniper Research, le marché de l'affichage tête haute dans les véhicules devrait être multiplié par quatre, en volume, d'ici 2021.

Une récente étude prospective de Juniper Research met donc en avant que le marché de l'affichage tête haute dans les véhicules devrait être multiplié par quatre entre 2016 et 2021. Seize millions d'unités devraient être installées d'ici fin 2021.

Les analystes de Juniper estiment que le marché va accélérer dès l'exercice 2017 quand les constructeurs vont intégrer ces dispositifs dans des véhicules de gamme moyenne. A leurs yeux, un véhicule sur huit sera équipé d'un dispositif affichage tête haute en première monte en 2021. 

Par ailleurs, la réalité augmentée ouvre des perspectives attrayantes pour les système d'affichage tête haute, même si des contraintes de coûts et de sécurité persistent encore. Dès lors, ces solutions ne devraient concerner que 6% du périmètre de marché de l'affichage tête haute en 2021. A long terme, ces technologies pourraient néanmoins remettre en question l'intégration de certaines fonctions dans la console centrale. De même, les systèmes d'affichage tête haute pourraient être concurrencés par les lunettes à réalité augmentée, notamment pour les entrées de gamme.

Partager :

Sur le même sujet

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle