S'abonner
Industrie

Batteries : le site de Nersac 100 % Saft

Publié le 7 janvier 2013

Par Frédéric Richard
2 min de lecture
L'unité de production de batteries lithium-ion, située à Nersac (16), vient d'être reprise par l'Américain Saft, dans le cadre de la dissolution de la joint-venture Johnson Controls-Saft, montée par les deux entreprises en 2006.

La société commune Johnson Controls-Saft, initialement créée en 2006 pour développer en commun des batteries pour les futurs véhicules hybrides et électriques, avait eu pour première illustration une unité de production ultramoderne pour les modules lithium ion, basée en France, à Nersac (16), sur un des sites historiques de Saft installé en 1974.

Fin 2011, les deux entreprises ont des visions divergentes du développement de la co-entreprise, et décident de se séparer. Saft quitte la joint-venture et revend ses parts à Johnson Controls, pour 145 millions de dollars. Aujourd'hui, c'est bien Saft qui reprend à Johnson Controls Inc l’unité de production de batteries Li-ion de Nersac, comme convenu lors de l'accord initial.

Cette unité de l'usine, qui emploie aujourd’hui 90 personnes, produit d'ailleurs les batteries de la berline Mercedes Classe S400H depuis 2009. La reprise des activités lithium-ion du site va permettre au groupe Saft de disposer en Europe d’une unité de production de batteries Li-ion complémentaire pour ses différents marchés. Elle est notamment équipée pour produire les mêmes éléments que l’usine Saft de Jacksonville, aux Etats-Unis, et pourrait faire l'objet d'investissements par l'équipementier, pour l'inscrire dans la stratégie d’accélération de croissance et de déploiement des technologies Li-ion sur les marchés à fort potentiel.

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle