S'abonner
Distribution

Un premier bilan du 1400/2002 favorable à sa reconduction

Publié le 16 février 2007

Par Alexandre Guillet
5 min de lecture
En mai 2008, la Commission européenne fera un bilan de l'application du règlement 1400/2002. En prévision, elle a demandé une première analyse au London Economics. Favorable à un règlement d'exemption spécifique à la distribution automobile, l'organisme passe en revanche à côté de nombreuses...
En mai 2008, la Commission européenne fera un bilan de l'application du règlement 1400/2002. En prévision, elle a demandé une première analyse au London Economics. Favorable à un règlement d'exemption spécifique à la distribution automobile, l'organisme passe en revanche à côté de nombreuses...
En mai 2008, la Commission européenne fera un bilan de l'application du règlement 1400/2002. En prévision, elle a demandé une première analyse au London Economics. Favorable à un règlement d'exemption spécifique à la distribution automobile, l'organisme passe en revanche à côté de nombreuses...
...questions, estime Christian Bourgeon, avocat du CNPA. Le rapport du London Economics examine successivement les trois marchés de la distribution des véhicules neufs, du service après-vente et des pièces détachées. Il s'attache à mesurer si les objectifs du règlement, en particulier le renforcement de la concurrence dans l'intérêt des consommateurs, ont été atteints.S'agissant de la distribution des véhicules neufs, le London Economics conclut à une forte concurrence entre les constructeurs reflétée par l'instabilité de leurs parts de marché, une marge d'exploitation moyenne inférieure aux autres secteurs industriels, ainsi qu'un prix moyen des véhicules en baisse par rapport au niveau général des prix (- 12,5 % entre 1996 et 2004).S'agissant de l'après-vente, les conclusions sont plus nuancées. L'étude note que le principe de la séparation de la vente et de l'après-vente s'est traduit par le développement d'un nombre significatif de réparateurs agréés "purs" (souvent d'anciens concessionnaires écartés de la distribution par l'effet de la concentration des réseaux). Elle note également une tendance des réparateurs indépendants à se regrouper au sein de franchises (indépendantes ou mises en place par les constructeurs eux-mêmes) pour accéder à une image de marque et mutualiser leurs coûts d'approvisionnement ou de fonctionnement (outils diagnosti[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle