S'abonner
Distribution

Marcel Le Lay , agent : Regards sans concession

Publié le 17 novembre 2006

Par Tanguy Merrien
6 min de lecture
Son BEP mécanique en poche, le jeune Marcel Le Lay ouvre son propre garage… dans le sous-sol de la maison de ses parents ! C'était en 1983. Plus de 20 ans après, l'entrepreneur au tempérament bien trempé est à la tête d'une agence Ford. Parcours. Passionné d'automobiles, Marcel...
...Le Lay a démarré son activité professionnelle au début des années 80. Par manque de moyens financiers, il installe son atelier de réparation dans la maison de ses parents à Mareil Marly dans les Yvelines. C'est d'ailleurs à cette époque qu'il se constitue une clientèle fidèle. Quelques années plus tard, le réparateur se retrouve à la tête de deux agences (Ford et Peugeot), toutes deux basées à Croissy, toujours dans les Yvelines. Les ventes VN des deux sites vont bon train (140 au total). Les ventes en occasion vont suivre, sept personnes travaillent à temps complet et le chiffre d'affaires cumulé avoisine les 6 millions de francs. L'agence Ford est dotée d'un hall d'exposition pour les VN, un autre pour les VO et d'un atelier de réparation avec 4 ponts élévateurs, 7 postes de travail… La presse s'empare même de ce personnage optimiste et ambitieux (JA 287). Et puis en 1995, Marcel Le Lay cède ses affaires pour s'exiler sur l'Ile de la Réunion. "Je n'avais pas vu ma vie passer pendant 10 ans, explique-t-il. J'ai eu peur de refaire la même chose pour les 10 années suivantes. J'avais décroché un contrat de responsable après-vente là-bas. Nous sommes partis, avec ma femme et mon fils, vivre l'aventure… et nous sommes revenus 6 mois plus tard. Il y avait une incompatibilité de c[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle