S'abonner
Distribution

Le marché polonais perturbé par les importations de VO

Publié le 17 décembre 2004

Par Alexandre Guillet

2 min de lecture
Les véhicules d'occasion importés d'Europe occidentale perturbent le marché des VN polonais. Nous qui pensions que c'était la Logan qui allait déranger notre marché du VO. L'ouverture de l'Union aux pays d'Europe centrale et de l'Est le 1er mai dernier faisait craindre un afflux de...
Les véhicules d'occasion importés d'Europe occidentale perturbent le marché des VN polonais. Nous qui pensions que c'était la Logan qui allait déranger notre marché du VO.
L'ouverture de l'Union aux pays d'Europe centrale et de l'Est le 1er mai dernier faisait craindre un afflux de...
Les véhicules d'occasion importés d'Europe occidentale perturbent le marché des VN polonais. Nous qui pensions que c'était la Logan qui allait déranger notre marché du VO. L'ouverture de l'Union aux pays d'Europe centrale et de l'Est le 1er mai dernier faisait craindre un afflux de...

...véhicules neufs en provenance de ces pays à faible pouvoir d'achat. Or, le véritable impact est aujourd'hui un afflux de VO d'Europe occidentale vers le plus important marché des Peco*, la Pologne. En effet, depuis son entrée dans l'Union, 700 000 véhicules d'occasion y auraient été importés d'Allemagne, de France et des Pays-Bas. Cela expliquerait la forte chute des ventes VN sur ce marché : - 38 % en octobre, - 37 % en novembre, soit au cumul des 11 mois un marché à 294 500 véhicules (- 7 %). De nouvelles règles fiscales privant les sociétés de la possibilité de déduire la TVA lors de l'achat d'une voiture auraient également pesé sur le marché polonais.

Logan démarre bien sa carrière

Globalement, le marché des Peco est toutefois en progression sur les trois premiers trimestres, à 732 000 unités vendues (+ 3,5 %), indique Jato Dynamics. Pourtant, le troisième trimestre fut difficile, à - 8,7 %, le marché polonais chutant à lui seul de 24 %. Skoda est largement leader avec 15,5 % du marché (grâce à Fabia et Octavia, les deux premiers modèles vendus dans les Peco), suivi de Renault Dacia (avec la Solenza, qui progresse de 70 % et se classe troisième véhicule le plus vendu). Depuis son lancement commercial en septembre 2004, la Logan a réalisé plus de 19 000 ventes et a enregistré près de 12 000 commandes supplémentaires à fin novembre 2004, a annoncé Renault. Sur son premier marché , la Roumanie, la Logan est déjà le deuxième véhicule le plus vendu avec 14 750 ventes. Sur le seul mois de novembre, elle arrive en tête des ventes de ce pays, avec 4 300 unités. Commercialisée dans six autres pays courant octobre, elle y réalise 4 264 ventes, soit 22 % du total. La Logan bénéficie du dynamisme de son segment, les moyennes-inférieures, qui progresse de 7,8 % sur 9 mois dans les Peco, pour représenter 25,4 % du marché. En tête de ce segment, la Dacia Solenza, suivie de la Renault Mégane et de l'Opel Astra.

Xavier Champagne

Partager :

Sur le même sujet

cross-circle