S'abonner
Constructeurs

Visite au cœur de Land Rover

Publié le 6 février 2004

Par Alexandre Guillet
5 min de lecture
L'usine historique de Land Rover, où sont fabriqués les modèles de la marque depuis 1959, a dû s'adapter aux évolutions de la gamme tout-terrain du constructeur britannique au fil des ans. Aujourd'hui, elle se prépare à abandonner la production du Freelander au profit d'une autre usine Ford...
...et à accueillir une nouvelle plate-forme. Devenue allemande, sous la coupe de BMW, puis américaine en entrant dans le giron de la Ford Motor Company, la marque Land Rover conserve néanmoins aujourd'hui encore un accent britannique, le cœur de sa production étant situé en Angleterre. En plein centre de l'Angleterre même, dans les West Midlands, à quelques encablures de Birmingham, dans l'usine de Solihull où depuis 1959 sont assemblés les véhicules baroudeurs de la marque anglaise. Lorsqu'il a décidé de s'implanter à Solihull, le constructeur avait en fait déjà produit près de 250 000 unités de son unique modèle, qui avait été présenté au Salon de l'Automobile d'Amsterdam en 1948. Le premier Land Rover est en fait sorti de l'imagination du président et de l'ingénieur en chef du constructeur anglais Rover, les frères Spencer et Maurice Wilks, qui ont conçu un véhicule tout-terrain rustique, mais capable de rouler dans n'importe quelle condition. A l'époque, ils sont obligés de composer avec les restrictions sur l'acier en vigueur dans l'Angleterre d'après-guerre, ce qui les conduit à utiliser l'aluminium pour la carrosse[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle