S'abonner
Constructeurs

Suzuki surfe sur la vague

Publié le 28 janvier 2005

Par Tanguy Merrien
3 min de lecture
A l'heure où il est difficile de rester un investisseur privé dans la capitale, le groupe Lafranchis s'adjuge un second site Suzuki à Paris. Un exemple du déploiement du réseau Suzuki en France où 28 sites ont été créés en 2004. Ces derniers temps, Paris a mené la vie dure...
A l'heure où il est difficile de rester un investisseur privé dans la capitale, le groupe Lafranchis s'adjuge un second site Suzuki à Paris. Un exemple du déploiement du réseau Suzuki en France où 28 sites ont été créés en 2004.
Ces derniers temps, Paris a mené la vie dure...
A l'heure où il est difficile de rester un investisseur privé dans la capitale, le groupe Lafranchis s'adjuge un second site Suzuki à Paris. Un exemple du déploiement du réseau Suzuki en France où 28 sites ont été créés en 2004. Ces derniers temps, Paris a mené la vie dure...
...aux investisseurs privés. Ainsi, de nombreux groupes ont dû plier bagages et abandonner la capitale et ses loyers coûteux pour une trop faible rentabilité. En l'espace de quelques mois, Paris a vu le départ des groupes Lamé (JA n° 892), Summit (JA n° 902), Le Tanneur (Opel). Même le groupe Marani a dû céder son site Ford du 12e arrondissement à Automobiles Peugeot (lire page 12). Mais il y en a encore pour qui Paris reste une citadelle où de belles choses peuvent se réaliser.[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle