S'abonner
Constructeurs

Premier semestre 2021 record pour Lamborghini

Publié le 19 juillet 2021

Par Christophe Jaussaud
2 min de lecture
Avec 4 852 modèles vendus au premier semestre 2021, Lamborghini a enregistré un record. Un volume en hausse de 6,6 % par rapport aux six premiers mois de l'année 2019. Le SUV Urus représente 57,6 % des livraisons.
Lamborghini a vendu 4 852 véhicules durant le premier semestre 2021.

 

"Le premier semestre 2021 entre dans l'histoire de Lamborghini : les ventes mondiales enregistrées de janvier à juin ont atteint un niveau record", s'est félicité la direction de Lamborghini dans un communiqué. La marque a ainsi vendu 4 852 véhicules durant les six premiers mois de l'année, dont 2 796 unités du SUV Urus (+35 %). Viennent ensuite l'Huracan avec 1 532 unités (+46 %) et l'Aventador avec 524 unités (+21 %). Un volume global en hausse de 37 % par rapport à 2020 et de 6,6 % en comparaison du premier semestre 2019 où Lamborghini avait écoulé 4 553 véhicules.  

 

Les Etats-Unis demeurent le premier marché de la marque avec 1 502 livraisons depuis le début de l'année 2021. La Chine, en ajoutant Hong Kong et Macao, représente 602 unités, alors que l'Allemagne complète le podium avec 391 unités. Le Royaume-Uni (318 unités), le Japon (258), le Moyen-Orient (226) et l'Italie (197) font partie des plus gros marchés de la marque. Rappelons que Lamborghini s'appuie sur un réseau de 168 distributeurs dans 51 pays.

 

A lire aussi : Lamborghini s'engage à prendre le virage électrique

 

"Les prévisions sont tout aussi positives avec des commandes enregistrées qui couvrent d'ores et déjà la production des 10 prochains mois, jusqu'en avril 2022", souligne Lamborghini. A plus long terme, Lamborgini y voit également plus clair avec l'investissement annoncé de 1,5 milliard d'euros afin d'électrifier sa gamme.

 

"Ce n'est pas seulement une preuve de la solidité et de la force de cette marque, qui jouit d'une attractivité croissante, malgré une période de difficultés et d'incertitude permanentes, a souligné son PDG Stephan Winkelmann. C'est la nouvelle preuve que notre plan industriel sur la voie de la future électrification de notre gamme de produits a bel et bien été reçu, raison pour laquelle nous investirons plus d'un milliard et demi d'ici 2024".

Vous devez activer le javacript et la gestion des cookies pour bénéficier de toutes les donctionnalités.
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle