S'abonner
Constructeurs

Michael Lohscheller à la tête de VinFast

Publié le 28 juillet 2021

Par Damien Chalon
2 min de lecture
L'ex-patron d'Opel Michael Lohscheller va diriger le constructeur vietnamien VinFast. Sa priorité consistera à développer les activités en Amérique du Nord et en Europe.
Michael Lohscheller va diriger VinFast.
Michael Lohscheller va diriger VinFast.

 

L'ex-patron d'Opel Michael Lohscheller va prendre la tête de la marque vietnamienne VinFast, a annoncé ce mardi 27 juillet le constructeur automobile aux ambitions électriques et mondiales, créé par l'homme le plus riche du Vietnam. "Michael Lohscheller dirigera les activités de VinFast au Vietnam, aux Etats-Unis, au Canada, en France, en Allemagne et aux Pays-Bas, avec un objectif très clair : la développer en priorité en Amérique du Nord et en Europe", a souligné dans un communiqué le conglomérat Vingroup, propriétaire de VinFast.

 

VinFast a été créée en 2017 par le multimilliardaire Pham Nhat Vuong. Le constructeur y vend des voitures familiales, des 4x4, ainsi que des scooters électriques et des bus électriques, pour un total d'environ 30 000 véhicules en 2020. La société a lancé en janvier son premier modèle de voiture électrique pour le marché vietnamien, la VF e34. Deux nouveaux modèles de véhicules électriques sont prévus en mars 2022 pour les marchés nord-américains et européens. Les VF e35 et VF e36, une berline et un SUV, doivent lui permettre de se faire une place dans cette industrie en pleine explosion.

 

A l'attaque des "marchés clés"

 

"J'ai été attiré chez VinFast par ses perspectives de croissance", a souligné Michael Lohscheller, promettant d'en faire un constructeur mondial. Pour tenter de s'imposer face à une concurrence féroce, entre startups et constructeurs historiques, VinFast a déjà annoncé avoir recruté des experts en provenance de BMW, Toyota et Tesla. VinFast a aussi reçu un permis pour tester des véhicules autonomes sur la voie publique en Californie. La société a également indiqué début juillet qu'elle avait officiellement commencé ses activités aux États-Unis, au Canada, en France, en Allemagne et aux Pays-Bas, ayant recruté du personnel et ouvert des bureaux dans ces "marchés clés".

 

Michael Lohscheller, né en 1968, a été un des cadres de Mitsubishi en Europe et du groupe Volkswagen aux Etats-Unis, avant de diriger et d'électrifier Opel (groupe Stellantis) pendant les quatre dernières années. Avant son départ, il avait annoncé que la marque à l'éclair serait 100 % électrique en Europe d'ici 2028, et qu'elle allait se lancer en Chine avec des voitures électriques. (avec AFP)

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle