S'abonner
Constructeurs

Mark Stewart quitte Stellantis et prend la tête de Goodyear

Publié le 19 janvier 2024

Par Nicolas Girault
3 min de lecture
Richard Kramer, PDG de Goodyear, fait valoir ses droits à la retraite. Mark Stewart a été élu pour lui succéder. Il quitte donc ses responsabilités au sein du groupe Stellantis en Amérique du Nord.
Mark Stewart Goodyear Stellantis
Mark Stewart, nouveau dirigeant de Goodyear et ancien responsable de Stellantis. ©Stellantis

Le manufacturier américain a préparé le départ en retraite de Richard Kramer, son dirigeant depuis 14 ans. Le conseil d’administration de Goodyear a ainsi élu Mark Stewart au poste de président-directeur général. Celui-ci entrera en fonction à partir du 29 janvier 2024. Tandis que Laurette Koellner présidera désormais le conseil d’administration.

 

Précédemment, Mark Stewart était membre du conseil exécutif de Stellantis et directeur général adjoint pour l’Amérique du Nord depuis 2018. Il avait alors endossé la responsabilité de 88 000 employés réalisant un chiffre d’affaires de 90 milliards de dollars. Il a été remplacé par Carlos Zarlenga.

 

À son nouveau poste, il pilotera un groupe de 74 000 salariés, dont le chiffre d’affaires a atteint 20,8 milliards de dollars.

 

Résultats positifs dans un contexte difficile

 

"Mark est un dirigeant chevronné du secteur automobile et un opérateur confirmé, avec une expérience en matière d'innovation et d'excellence commerciale. Nous sommes heureux d'accueillir un leader de son calibre alors que nous nous concentrons sur notre plan de transformation visant à générer une croissance rentable et une valeur actionnariale à long terme", a commenté Laurette Koellner.

 

En effet, sous sa direction, le constructeur automobile a entamé sa transformation sur le continent américain. Durant cette période, il a ainsi introduit le premier modèle de Jeep électrique. Parallèlement, Mark Stewart est parvenu a augmenter les marges et les flux de trésorerie du groupe dans sa zone. Cela, dans le contexte de la pénurie de composants, sur un marché américain extrêmement concurrencé.

 

Auparavant, ce natif d'Alabama (États-Unis) avait aussi occupé la fonction de vice-président du service clients d'Amazon pendant un an. Mais il a surtout occupé pendant onze ans, diverses responsabilités des activités VP et VI de TRW. Cela, dans ses zones d'Amérique et d'Asie-Pacifique. Ce dirigeant a aussi été directeur d'exploitation chez l'équipementier ZF (du même groupe que TRW). …

 

"Libérer le potentiel de Goodyear"

 

En arrivant à la tête du fabricant de pneumatiques, son nouveau dirigeant affirme être "honoré de rejoindre Goodyear à un moment aussi charnière de son histoire. J'ai un profond respect et une admiration pour tout ce que Richard Kramer et son équipe ont accompli. Goodyear est une entreprise emblématique, bénéficiant d'une marque inégalée, d'une innovation de pointe, avec d'importantes opportunités de croissance. Je suis convaincu que Goodyear Forward [le plan de développement du groupe pour les prochaines années, NDLR] constitue la bonne stratégie pour libérer tout le potentiel de l’entreprise dans son prochain chapitre".

 

Il sera encore accompagné par Richard Kramer pendant un certain temps. Ce dernier continuera ainsi à servir le manufacturier à titre consultatif, pour assurer sa succession dans les meilleures conditions.

Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

Pour vous tenir informés de toute l'actualité automobile, abonnez-vous à nos newsletters.
Inscription aux Newsletters
cross-circle