S'abonner
Constructeurs

L’Italie profite aux constructeurs français

Publié le 18 janvier 2008

Par Sarah Motro
4 min de lecture
Sur le Salon de Bologne, impossible d'éviter les constructeurs français. Ces marques n'hésitent plus à y présenter des nouveautés mondiales car elles sont en tête des ventes sur plusieurs segments en Italie. Un marché intéressant à défaut d'être très rentable.Sur...

    Sur le Salon de Bologne, impossible d'éviter les constructeurs français. Ces marques n'hésitent plus à y présenter des nouveautés mondiales car elles sont en tête des ventes sur plusieurs segments en Italie. Un marché intéressant à défaut d'être très rentable.Sur...
Sur le Salon de Bologne, impossible d'éviter les constructeurs français. Ces marques n'hésitent plus à y présenter des nouveautés mondiales car elles sont en tête des ventes sur plusieurs segments en Italie. Un marché intéressant à défaut d'être très rentable.Sur...
...les stands de Peugeot Renault ou Citroën, on affiche les mêmes sourires… Les Français ont de quoi se réjouir car l'Italie leur réussit : + 11 % des ventes en 2007 (par rapport à 2006) pour Citroën, + 11,4 % pour Peugeot et + 1,6 % (+ 20 % sur le seul mois de novembre dernier) pour Renault sur un marché italien en croissance de 7 % seulement (voir chiffres-clés). Il faut dire que les modèles et le design français séduisent les italiens. La C4 Picasso est au top des ventes du marché des monospaces compacts en 2007 : 25 000 unités ont été écoulées. Mais ce n'est rien comparé aux résultats réalisés par le segment B, car les Italiens bénéficiaient cette année d'une prime à la casse de 800 euros pour l'achat de véhicul[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle