S'abonner
Constructeurs

Le réseau Nissan en attente d’oxygène

Publié le 16 juin 2021

Par Christophe Bourgeois
6 min de lecture
Le réseau Nissan s’inquiète. Après des années de ventes en baisse, la marque reste à la traîne. Alors que le marché a progressé sur le premier trimestre, elle ne décolle toujours pas. L’arrivée du nouveau Qashqai en juin va-t-elle changer la donne ?
L’arrivée de nouveaux produits, comme le Qashqai et sa technologie e‑Power, l’Ariya (photo) et le X‑Trail, devrait redonner des couleurs à la marque en France, espère le réseau.
L’arrivée de nouveaux produits, comme le Qashqai et sa technologie e‑Power, l’Ariya (photo) et le X‑Trail, devrait redonner des couleurs à la marque en France, espère le réseau.
  Les chiffres parlent d’eux‑mêmes. Sur la deuxième moitié de la décennie 2010, Nissan a dévissé de 42 % en France. De 74 102 immatriculations VP enregistrées en 2015, la marque japonaise ne commercialisait plus que 42 313 véhicules en 2019, année de référence ante-Covid.   Pendant cette période, elle est passée de la 9e place du secteur (entre Ford et BMW), avec 3,9 % de part de marché, à la 14e (entre Kia et Hyundai), pour ne représenter une pénétration que de seulement 1,9 point. Il n’y a que l’année dernière où Nissan a su contenir sa baisse avec des ventes à - 22,5 % lorsque le marché automobile enregistrait - 25,5 %.   Les raisons d’une telle dégringolade ? Elles sont nombreuses et disparates, à la fois conjoncturelles et structurelles. "Nous payons les ambitions personnelles de Carlos Ghosn qui voulait faire de l’Alliance le numéro un des constructeurs automobiles avec des choix stratégiques en dehors du marché", résume un concessionnaire du Grand Est. Cela a commencé par le lancement de la Micra qui a été un demi‑succès. Présentée fin 2016, puis commercialisée six mois plus tard, la cinquième génération, qui partage la même plateforme que la Renault Clio, n’a jamais vraiment rencontré son public.   Lors de sa présentation, la marque avait pour ambiti[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle