S'abonner
Constructeurs

La transhumance des constructeurs au SIA

Publié le 21 mars 2008

Par Sarah Motro
5 min de lecture
Renault, Saab et Citroën : même combat. Pour vanter leurs orientations environnementales, ils ont cette année encore occupé plusieurs stands du Salon de l'agriculture. Comment est reçue la "parole" écologique ?"En France,...

                              Renault, Saab et Citroën : même combat. Pour vanter leurs orientations environnementales, ils ont cette année encore occupé plusieurs stands du Salon de l'agriculture. Comment est reçue la
Renault, Saab et Citroën : même combat. Pour vanter leurs orientations environnementales, ils ont cette année encore occupé plusieurs stands du Salon de l'agriculture. Comment est reçue la "parole" écologique ?"En France,...
...on n'a pas de pétrole mais on a de l'éthanol". Dans les allées qui mènent les visiteurs d'un hall à l'autre, le constructeur suédois Saab a affiché des banderoles vantant la politique écologique de la marque. Plus loin, Renault présente un stand tout en vert et blanc, Saab - encore lui - a planté des (fausses) fleurs dans des grands pots et pendu un globe terrestre dans les airs. Seul Citroën a choisi la dose écolo minimaliste en posant une simple plante verte au beau milieu de son stand. Toutes les marques présentes cette année sur le Salon de l'agriculture ont essayé de s'intégrer et de se fondre dans le décor de la plus grande ferme de France. A noter, l'absence de Peugeot et Ford cette année. "Il s'agit d'un simple choix budgétaire", assure le service communication de la marque au lion. Ford, de son côté, estime par la voix de Fabrice Devanlay, son porte-parole que la présence de la marque "ne se justifiait plus étant donné que les biocarburants existent et sont bel et bien connus en France". "Nous ne sommes pas là pour vendre des voitures"Mais les c[...]

Cet article est réservé aux abonnés.
Pour accéder à la totalité de l'article abonnez-vous.
Abonnez-vous
Déjà abonné ? Connectez-vous
Partager :

Sur le même sujet

Laisser un commentaire

cross-circle